Avez-vous déjà réfléchi à votre vie de prière ?

Avez-vous déjà réfléchi à votre vie de prière ? En êtes-vous satisfaits ou frustrés ? 

Prier, parler à Dieu peut prendre diverses formes, et dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres de notre marche avec Christ, la vraie richesse est dans la variété et non l'uniformité. 

Certains d'entre nous ont besoin d'un temps bloqué avec Dieu tous les jours, soit tôt le matin, soit à un autre moment calme de la journée, pour lire leur Bible et parler à Dieu. Pour d'autres, il n'y a pas de moment particulier, il s'agit plutôt d'une discussion à «bâtons rompus» tout au long de la journée, à chaque instant dans le cours de leurs  pensées. 

Peu importe la façon, pourvu que l'on ait une vraie connexion, un authentique «coeur à coeur» avec Jésus.

Mais durant nos prières, force est de reconnaître que le plus souvent, c'est nous seuls qui nous parlons.

D'abord, nous présentons à Dieu notre coeur rempli de louanges et d'actions de grâce. Nous le remercions pour qui Il est, ce qu'Il a fait pour nous à la croix, pour ses interventions dans notre vie, celles de nos amis, l'assemblée où nous allons... 

Nous lui parlons aussi de nos combats, de nos besoins, des personnes qui sont en difficultés, ou malades. Nous lui adressons nos requêtes, nos supplications, notre intercession.

Quand tout cela est fini, nous avons peut-être encore quelques questions à lui poser, des remerciements, puis nous nous arrêtons, le coeur satisfait d'avoir passé plus ou moins longtemps dans Sa présence.

Pourtant il nous manque une dimension: Toute discussion suppose bien sûr que quelqu'un soit à notre écoute, mais surtout que quelqu'un nous réponde pour établir un dialogue. Or quand nous parlons seuls, il s'agit d'un monologue !

Pourquoi, nous arrêtons-nous le plus souvent de prier quand nous avons fini notre «liste» de sujets ?

Comment donnons-nous la parole à Dieu dans notre vie de prière ? 

Dans nos vies tellement occupées, débordées par toutes sortes d'activités, y compris celles à l'église, il semble que tout nous porte vers l'accumulation de choses à faire. Pourtant, souvenons-nous des paroles de Christ face aux deux soeurs Marie et Marthe... (Luc 10:38-42) 

Celle dont l'attitude fut approuvée par Christ, ne fut pas celle qui avait le plus accompli de choses ce jour-là!

Il nous faut apprendre à faire une pause devant Dieu. Rester dans le calme et entrer dans sa présence. 

L'exercice est le suivant: 

Ne prenez pas votre Bible (vous la connaissez sans doute trop bien et pourriez de mémoire savoir où sont certains passages, laissez-vous surprendre !), prenez juste un carnet de notes et un stylo, puis approchez-vous avec les versets d'Ecclésiaste et l'attitude de Marie en tête.

Bloquez le flot de vos pensées tournées vers les mille et une préoccupations de la vie. Vous verrez, ce n'est pas simple ! Un rendez-vous, une tâche à accomplir, quelqu'un à voir, vous aurez beaucoup «d'urgences» soudaines qui exigeront que vous arrêtiez ce que vous êtes en train d'essayer. Ne les écoutez-pas, résistez et persévérez ! 

Ensuite, invitez celui qui est votre Sauveur à vous parler, puis dans le silence, attendez, et écoutez comme dans 1Samuel 3:10: «Parle, car ton serviteur écoute».

Peut-être que rien ne se passera au début. Ne vous découragez-pas. Il faut parfois plusieurs tentatives à certaines personnes pour commencer à entendre la voix de leur Seigneur. Attendez-vous à Lui ! Vous serez surpris de voir combien votre Sauveur désire vous parler. Il le fait souvent, mais comme le dit Elihu dans le livre de Job (33:14).

«Dieu parle cependant tantôt d'une manière, tantôt d'une autre, et l'on y prend pas garde.» 

Peu à peu cet exercice deviendra tellement riche en paroles intimes et précises que vous ne voudrez plus vous en passer ! Essayer au début d'y passer juste 30 minutes, puis 45, puis pourquoi pas 1 heure ?  Que vous puissiez-le faire une fois par jour ou une fois par semaine, peu importe, pour peu que vous réalisiez que ces 60 minutes pourraient bien changer le cours de votre vie avec Dieu ! 

Source

Lire aussi : lectio
      

Articles les plus consultés

L'antichrist est déjà là

Les multiples façons dont votre esprit vous manipule

Humour : évolution