Articles

Affichage des articles du septembre, 2013

Sur le Dessein Intelligent

Image
La science a l’honnêteté de savoir se remettre en question. Cependant, elle a de la peine à admettre que le hasard ne peut pas à lui seul expliquer l’évolution. Pour le Chrétien, celle-ci est pilotée par le Créateur : c’est ce qu’essaient d’expliquer les adeptes du Dessein Intelligent, qui ont déjà démonté bien des thèses des évolutionnistes matérialistes en démontrant leur absurdité. Nous vous recommandons les ouvrages de Michael Denton traitant de ce sujet.

Signalons cependant qu’Owen Gingerich, professeur évangélique à Harvard, dit en parlant des partisans du Dessein Intelligent (DI) : "ils restent à court lorsqu’il s’agit de présenter un quelconque mécanisme efficace des causes premières des scientifiques de notre époque. Le DI n’explique pas la distribution temporelle ou géographique des espèces, ni les relations d’intrication du codage de l’ADN. Le DI est intéressant comme idée philosophique, mais il ne remplace pas les explications scientifiques qu’offre l’évolution"…

A qui la faute ?

Image
Un barbier athée, qui se promenait dans les bas quartiers de la ville avec un prédicateur, lui fit cette remarque suivante : "C'est à cause de cela que je ne peux pas croire en un Dieu d'amour. S'il est aussi bon que vous de dites, pourquoi permet-il toute cette pauvreté, ces maladies, ces conditions sordides ? Comment peut-il laisser les pauvres gens s'adonner à la drogue et aux autres habitudes aussi dégradantes ?"

Le pasteur garda le silence jusqu'à ce qu'il rencontre un homme particulièrement sale et débraillé. Les cheveux lui descendaient jusque dans le cou et il ne s'était pas fait la barbe depuis plusieurs jours. Le prédicateur dit alors au barbier : "Vous n'êtes certainement pas un bon barbier, sinon vous ne laisseriez pas un tel homme vivre dans votre voisinage sans lui couper les cheveux."

L'athée répondit avec indignation : "Pourquoi me blâmer pour l'état de cet homme ? Ce n'est pas ma faute s'il es…

Jésus peut s'énerver !! attention !

Les 3 tamis de Socrate

Image
Voici 3 critères que les chrétiens pourraient adopter, permettant de déterminer si une chose doit être divulguée ou non:

Un jour, un homme vint trouver le philosophe Socrate et lui dit:
- Écoute, Socrate, il faut que je te raconte comment ton ami s'est conduit.

- Je t'arrête tout de suite, répondit Socrate. As tu songé à passer ce que tu as à me dire au travers des trois tamis ?

Et comme l'homme le regardait d'un air perplexe, il ajouta:

- Oui, avant de parler, il faut toujours passer ce qu'on a à dire au travers des trois tamis. Voyons un peu...! Le premier tamis est celui de la vérité. As-tu vérifié que ce que tu as à me dire est parfaitement exact ?

- Non, je l'ai entendu raconter et...

- Bien ! Mais je suppose que tu l'as au moins fait passer au travers du second tamis, qui est celui de la bonté. Ce que tu désires me raconter, est-ce au moins quelque chose de bon ? L'homme hésita, puis répondit :

- Non ce n'est malheureusement pas quelque ch…

L'énigme de Stanford

Image
Cette énigme a été posée aux étudiants de Stanford:

Qui suis-je?

Je suis plus puissant que Dieu.
Je suis plus méchant que le diable.
Le pauvre en possède.
Le riche en manque.
Et si vous me mangez, vous mourrez.
Qui suis-je?

Croyez-le ou non, 70% des enfants du niveau primaire ont trouvé la solution à l'énigme.
Mais seulement 17% des étudiants de niveau universitaire (Stanford) ont réussi à la résoudre.

Bonne chance !

N'allez pas tout de suite à la réponse, sauf si vous abandonnez et voulez la connaître...






Pour voir la réponse, sélectionnez le texte entre les traits "-------" ci-dessous

-------
La réponse est RIEN :

RIEN est plus puissant que Dieu. 
RIEN est plus méchant que le diable. 
Le pauvre a RIEN. 
Le riche a besoin de RIEN. 
Si vous mangez RIEN vous mourrez. 
-------
Vous voyez, ça n'a rien de difficile...

Septante : une affaire de spécialistes ?

Image
Rappel des faits
Au IIIème siècle avant Jésus-Christ la Bible hébraïque est traduite en grec par les Hébreux (version des Septante, ou LXX). Les deux versions sont considérées comme identiques (*). Lorsque le Nouveau Testament est écrit, les citations de l'Ancien Testament qui y sont faites sont bien entendu tirées de la version de la Bible de l'époque (hébraïque et/ou LXX, peu importe, puisqu'elles sont identiques par le sens). Des siècles plus tard (après Jésus-Christ), les Massorètes, successeurs des Pharisiens, voyant que les chrétiens s'appuient sur cette version pour démontrer que Jésus est le Messie (**), croient bien faire en créant une nouvelle Bible en hébreu - certains prétendent même qu'ils détruisent alors tous les originaux (***). Pour une raison incompréhensible, nos Anciens Testaments actuels sont traduits à partir de cette version massorétique, et non pas à partir de la Septante, Bible des premiers chrétiens. D'où les différences que nous const…

Les techniques de manipulation