Le véritable anti-christianisme



Le véritable anti-christianisme

Qu'est-ce que le véritable anti-christianisme ? (*)
Le véritable anti-christianisme est l'ensemble des fruits de l'esprit anti-christ.
La foi ne vient-elle pas de ce qu'on entend...
...mais comment entrer dans la foi si ce qu'on entend sort de bibles mal traduites ? Concernant le NT, la traduction la moins mauvaise est actuellement la NBS, mais le mieux serait de lire directement dans le grec. En ce qui concerne l’AT, du moment que le Saint-Esprit a décidé que les passages qui en sont cités dans le NT sont ceux de la Septante (traduction juive destinée à la diaspora qui ne parlait que le grec), suivons le Saint-Esprit et lisons l’AT de la Septante.
Quel rapport avec l'anti-christianisme ?
Si on est réellement chrétien, on cherche à traduire les textes bibliques selon la vérité, et non pas selon des traditions, des dogmes, des idées préconçues. Concernant l'AT, l'hébreu actuel a été fixé par les massorètes, adversaires des chrétiens, successeurs des pharisiens, desquels Jésus disait qu'ils avaient pour père le diable. Sans exagérer, on peut donc dire que nos traductions actuelles de l'AT sont faites sur un texte fixé par ceux que Jésus taxerait d'enfants du diable...
La Bible n'est-elle pas la Parole de Dieu ?
On fait de la Bible la 4ème personne de la trinité : la Parole, c'est Christ ("la Parole s'est faite chair" : il s'agit bien de Jésus, et non pas de la Bible).
Quel  rapport avec l'anti-christianisme ?
La manière que nous avons de considérer la Bible comme La Parole en fait un objet d'idolâtrie.
Le pasteur, qui transmet les écritures, est la clé de voûte des églises actuelles...
...comme dit déjà à plusieurs reprises dans nos sites, le rôle du pasteur tel que pratiqué de nos jours n'a rien à voir avec ce qu'il était aux origines.
Quel rapport avec l'anti-christianisme ?
Le fait de concentrer les pouvoirs dans les mains d'un seul homme est une subversion radicale de ce qu'enseigne la Bible (c'est aussi valable pour les catholiques).

Réformer la Réforme

La Réforme s'est essoufflée et s'est arrêtée en chemin. Elle continue d'évoluer, mais de manière formelle, et non pas dans ses fondamentaux. Elle fonctionne avec pour moteur l'esprit du monde, charnel, animal, psychique comme le dit Paul en 1 Cor 2:14 (L'homme psychique ne reçoit pas les choses qui sont de l'Esprit de Dieu, car elles lui sont folie - et il ne peut les connaître, parce qu'elles se discernent spirituellement) - selon l'arbre de la connaissance du bien et du mal, et non pas selon l'arbre de Vie. Du projet initial du nouvel homme, il ne reste qu'un système du vieil homme qui s'en est éloigné à des années-lumière.
Il est inutile de condamner certains cas individuels, comme certains s'en sont fait les champions : c'est tout l'édifice qu'il faut démonter. Il faut aller jusqu'à la racine du mal, le déraciner et replanter une graine saine.

A lire en complément : Ce que tout chrétien doit savoir



Lectures conseillées
La vie normale de l'Eglise, de W. Nee
La subversion du christianisme, de J. Ellul
Le christianisme paganisé, de F. Viola



(*) toutes ces choses, nous les avons déjà dites... mais il est bon de les répéter

         

Articles les plus consultés

L'antichrist est déjà là

Les multiples façons dont votre esprit vous manipule

Humour : évolution