10 choses que le Saint-Esprit ne fait pas

1. Vous convaincre de votre péché.
Jean 16:8-9 dit qu’il convainc le monde de péché et que ce péché est spécifiquement l’incrédulité. Comme vous croyez en Jésus, vous n’avez pas besoin d’être convaincu d’incroyance. Vous n’êtes pas non plus du monde (Jean 15:19), mais vous êtes nés de Dieu et par conséquent vainqueurs du monde (1 Jean 5:4).
2. Tenir un registre de vos fautes.
Dieu a juré par lui-même de ne jamais plus se souvenir de vos péchés. Cela signifie qu’Il ne les enregistre pas sur un DVD Blue Ray pour les regarder avec votre grand-mère quand vous aurez passé les portes du paradis.
3. Prendre des décisions à votre place.
Vous pouvez certainement lui demander son avis, et je suis 100 % sûr que cet avis sera bon. Avec qui me marierais-je ? Quel travail devrais-je faire ? Où devrais-je habiter ? Il se soucie vraiment de ces choses, mais il ne va pas faire les choix pour vous. Vos décisions sont vos décisions. Demandez-lui et faites-lui confiance.
4. Venir et repartir.
Il est toujours avec vous (Mat 28:20). Dieu a également dit que jamais il ne nous laisserait ni ne nous oublierait (Héb 13:5). Vous êtes entré en relation avec une personne. Vous avez tous reçu de sa plénitude (Jean 1:16), et il habite pleinement en vous (Rom 8:11), parce qu’en Christ habite la plénitude de la divinité (Col 2:9).
5. Augmenter votre onction.
Vous avez reçu la parfaite onction de Christ (1 Jean 2:27). Qu’est-ce que vous aimeriez voir augmenté ? Est-ce que l’onction de Christ serait déficiente ?
6. Jeter votre main sur une personne malade.
Prier pour les malades est notre privilège. C’est ainsi que Dieu aime. Le Saint-Esprit désire aimer toutes les personnes avec lesquelles vous entrez en contact, mais c’est vous qui contrôlez qui vous aimez et à quel degré. Il peut vous parler du besoin d’une personne (1 Cor 12:8-10), mais le choix d’aimer et de partager est toujours à vous.
7. Vous dire comment payer votre dîme.
Le Saint-Esprit ne s’intéresse pas à votre dîme, en fait, il s’intéresse à vous délivrer de la Loi. Vous devez décider dans votre propre cœur combien vous voulez donner sans que ce soit à contrecœur (2 Cor 9:7). Si vous le lui demandez, ne soyez pas étonnés si vous entendez toujours : « Tout. » (Actes 2:45)
8. Écrire les 10 Commandements dans votre cœur.
Son ministère est celui de la vie et non de la mort (2 Cor 3:6-9). S’il écrivait les 10 Commandements dans votre cœur, il pourrait tout aussi bien signer votre certificat de décès.
9. Vous révéler le fruit que vous ne portez pas.
C’est lui qui fait fructifier. C’est son fruit et non pas le vôtre (Gal 5:22-23). Il peut le faire croître bien mieux que vous, et il désire le faire croître au travers de vous et en vous pendant que vous vous reposez sur l’œuvre parfaitement accomplie du Christ.
10.  Vous enseigner au travers de la souffrance et de la maladie.
Il nous enseigne à refuser l’impiété (Tite 2:11-12) et il nous corrige par sa parole (2 Tim 3:16) et par son onction (1 Jean 2:27). Il ne nous enseigne pas par la maladie. Si vous pensez vraiment qu’il vous enseigne par la maladie, est-ce qu’aller chez le médecin ne fait pas manquer les cours ?
A méditer...
   

Articles les plus consultés

L'antichrist est déjà là

Les multiples façons dont votre esprit vous manipule

Humour : évolution