Le faux prophète


Je me souviens d’un petit déjeuner évangélique où l’orateur venait de Suède, une éminente personnalité évangélique, mais il aurait aussi bien pu venir de n’importe où ailleurs. Il portait une chemise Gucci, une cravate et un costume en soie, et il a commencé en disant: “Le Seigneur m’a parlé ce matin et m’a donné un message pour vous”. Je me suis penché pour entendre la moindre syllabe qui était venue du cœur de Dieu. Mais de ce que j’entendais, cependant, il n’y avait rien de Dieu, à part les clichés, les expressions et le baratin évangélique. Les hommes qui ont entendu ces mots ce matin-là, hochant la tête et disant ‘Amen’ à tout bout de champ, applaudissant et soutenant ce discours, ont besoin de connaître les conséquences lorsque nous laissons s’exprimer ce genre de mensonge monumental sans le contredire. Notre sensibilité s’étiolera, et finira par mourir pour faire de nous, la prochaine, un candidat idéal pour une tromperie supplémentaire qui montera sur scène. A Katz / Source

 

Articles les plus consultés

L'antichrist est déjà là

Les multiples façons dont votre esprit vous manipule

Humour : évolution