Articles

Affichage des articles du novembre, 2015

Ne lis surtout pas bibletude.org :-)

Image
Dans "Surtout ne lis pas bibletude.org" (*) nous avons vu les dangers qu'il y a de lire les articles de bibletude.org... mais il y a pire : 3 autres raisons de ne pas lire bibletude.org ont été débusquées... au secours! nous allons devoir nous remettre en question, nous lever et marcher...!

Mais voyons ces 3 raisons, rien que pour rigoler :

Tout d'abord, bibletude.org nous exhorte à lire la Bible spirituellement, comme l'ont fait les Pères de l'Église! Non mais... nous avons le St-Esprit, donc nous lisons la Bible correctement, même si c'est littéralement, à la lettre...! Et pour qui se prennent-ils, ces Pères de l'Église...! Nous, nous sommes modernes, du XXIème siècle...!

Alors pourquoi lire la Bible spirituellement ?

Ensuite, bibletude.org nous dit que le Royaume, c'est ici et maintenant... non mais, moi je ne le vois pas ce Royaume, d'ici et maintenant...!

Donc c'est faux...!

Et finalement, cerise sur le gâteau, bibletude.org nous don…

Le darwinisme est-il encore d'actualité ?

Image
Il s’agit ici de montrer que la science n’explique pas tout, et que le hasard, auquel se réfère le savant pour expliquer certains phénomènes qui présentent une apparence de finalité,n’est peut-être en réalité qu’un « bouche-trou » qui ne sert en réalité qu’à masquer Dieu. Prenons l’exemple du débat entre lenéo-darwinismeet la théorie de l’intelligent design. Personnellement, je suis partisan d’un évolutionnisme théiste, autrement dit je crois à la « macro-évolution », même si je suis tout à fait persuadé que si évolution il y a, celle-ci est néanmoins finalisée, autrement dit je suis intimement convaincu qu’il y a un « dessein intelligent de la vie », et que l’évolution ne peut s’expliquer par la seule conjugaison des mécanismes du « hasard » et de la « sélection naturelle ». Pourtant, je ne pense pas que la théorie de l’ID soit unethéorie scientifique, c’est-à-dire une théorie qui puisse être validée par les procédures de vérification propres à la science moderne. En d’autres termes,…

Le souhait de Dieu n'est pas de faire concurrence à la science

Image
D’après le grand professeur d’Oxford, John Lennox, les athées ont une image faussée de Dieu
Le mathématicien britannique John Lennox a expliqué à Marbourg en Allemagne, à la Studenten Mission in Deutschland (SMD), une association qui réunit de nombreux chrétiens de l’enseignement supérieur qui souhaitent vivre leur foi dans le monde de la connaissance, pour quelle raison les athées, d’après lui, ne croient pas en Dieu et avec quels arguments les chrétiens peuvent répondre à leur discours.

Il n’y a, d’après ce célèbre mathématicien, aucune contradiction entre la science et la foi. Il juge ainsi [...] l’influence mondiale de ceux que l’on appelle les « nouveaux athées » dévastratrice : si l’on prend par exemple un auteur comme Richard Dawkins, développe-t-il, il s’agit non seulement de nier Dieu mais de considérer l’influence de la religion et de la foi comme nocive. Ces athées critiquent ainsi non seulement l’existence de Dieu mais également l’existence de la foi. Ils souhaitent donc …

Etudes sur les guérisons miraculeuses : le rapport du CNEF

Image
Dans la ligne de la publication de son texte sur la théologie de la prospérité, le Comité théologique du CNEF a été sollicité pour une réflexion sur la guérison miraculeuse. Le sujet, abordé dans le cadre de l’ouvrage sur la théologie de la prospérité, méritait une attention particulière, à la fois théologique et pratique. Les discussions et le travail du Comité ont permis de dégager un texte commun, dans lequel tous les membres de ce Comité, représentants des divers courants théologiques du CNEF, se retrouvent. Nous espérons qu’il pourra servir de base de communion pour les Églises et œuvres membres du CNEF. La formulation de ce noyau commun n’empêche pas les diversités d’accents et de pratiques : trois textes complémentaires expriment cette diversité. Nous espérons fournir ainsi à nos Églises un outil de réflexion utile, tout en manifestant le solide tronc commun qui nous unit.
Le rapport complet