Les extrémistes fondamentalistes à la conquête du pouvoir


Le créationnisme et ses “avatars plus doux” ne sont ni des théories scientifiques, ni une affaire de foi, ni même une question de religion, ce qui est rarement compris par le grand public [...]. Il s’agit d’une entreprise politique de conquête du pouvoir par des extrémistes fondamentalistes et leurs complices objectifs ou manipulés, qui vise à supprimer la laïcité et instaurer une théocratie, un gouvernement dirigé par les religieux. (Sciences et Avenir)