Articles

Affichage des articles du juin, 2017

Nous sommes minables

Nous sommes des minables comparés aux héros de la Bible.

Pourquoi ?
La sagesse humaine n'aurait pas entraîné Abraham en haut d'une montagne pour sacrifier son filsElle n'aurait pas conduit le peuple de Dieu au bord de la Mer Rouge avec une armée à ses troussesElle n'aurait pas fait 7 fois le tour de Jéricho et sonné de la trompette pour faire tomber la murailleElle n'aurait pas mis David face à Goliath
Et plus frappant encore
La sagesse humaine n'aurait pas sacrifié le Fils de Dieu sur une croix pour sauver la misérable race humaine
Préférez-vous vivre selon la logique humaine, ou selon la foi authentique ?

D'après le message du 30 mai de Dans Ses Pas

Aux yeux de Dieu, la terre a des droits

Texte écrit il y a plus de 100 ans...

Le chapitre 25 du Lévitique est le grand classique qui traite des droits de la terre. L'instauration des droits de l'homme sur l'exploitation de la terre est restreinte par les droits de la terre elle-même. Si vous ne faites que puiser les ressources de la terre sans lui permettre le moindre repos, avec le temps elle cessera de vous les donner. Lorsque nous parlons des droits de la terre, nous en faisons le droit d'en tirer le plus possible. Aux yeux de Dieu, la terre a des droits comme les êtres humains en ont - d'ailleurs, beaucoup de théories que l'on avance aujourd'hui rejoignent les ordonnances originales que Dieu a promulguées en ce qui concerne la terre.

Oswald Chambers (c'est nous qui mettons un passage en évidence)

Es-tu aussi Judas ?

Il est frappant de constater combien les "doctrines" des différents mouvements "religieux" peuvent correspondre à des justifications de leurs manquements, à des dénis.

Un exemple: ceux qui veulent à tout prix que "la grande tribulation" ait lieu dans le futur.

Si les chrétiens "faisaient leur boulot", à savoir obéir à l'Esprit de Dieu, ils seraient constamment l'objet de persécutions: de tout temps, les vrais disciples de Christ ont été persécutés, souvent par les représentants "officiels" de la religion établie, y compris "chrétienne".

Comme ce n'est pas le cas, du moment qu'aucune persécution ne les vise, ils se donnent à eux-mêmes l'excuse que ce n'est pas encore la période de "la grande tribulation".

Souvent, ce sont les mêmes qui préfèrent le gain matériel aux richesses spirituelles, qui attendent un royaume terrestre au lieu du Royaume ici et maintenant, en nous, de l'Esprit de Dieu…