Si certaines parties ne s'affichent pas (contenu des menus p.ex.), passez de https à http

Quand les chrétiens prêtent le flanc aux athées

Evitons les raisonnements qu'on peut très facilement démonter.

Par exemple: "Si l'athéisme est vrai, la vie n'a aucun sens"
Un athée répondra: "oui, et alors...?"

Ou: "Si l'athéisme est vrai, le bien et le mal n'existent pas"
De nouveau, un athée répondra: "oui, et alors...?"
...et un chrétien qui connaît bien sa Bible dira: "effectivement, nous n'avons pas à décider ce qui est bien et ce qui est mal. C'est l'erreur d'Adam et Eve (arbre de la connaissance du bien et du mal)".

"Si l'athéisme est vrai, la beauté est une illusion".
Même réponse de l'athée ("et alors ?").

"Si l'athéisme est vrai, il n'y a aucune raison pour les lois de rester toujours les mêmes. La régularité des lois n'est donc qu'une illusion".
Réponse du chrétien au chrétien qui tient ce raisonnement: Il n'est pas impossible que les lois physiques résultent d'une sélection naturelle parmi toutes les lois possibles (d'où la cohérence actuelle de l'univers) et qu'elles évoluent, très très lentement. Nous en sommes là dans la réflexion contemporaine sur la science. Et cela semble logique. Il y a une évolution avec survie du plus adapté, non seulement pour les espèces, mais pour tout, y compris les lois, les pensées, etc., mais le tout piloté par Dieu, et non pas par le hasard.

"Si sa vision des choses est vraie, l'athée ne peut même pas être sûr que le soleil se couche tous les soirs et se lèvera tous les matins".
Que répondra l'athée ? Je vous le donne en mille: "oui, et alors...?"

"Si l'athéisme est vrai, impossible de croire à la logique: Les lois logiques sont des principes vrais partout (dans tous les pays) et tout le temps (à chaque époque de l'humanité). De plus, elles sont immatérielles, elles ne sont pas composées de matière. Ces lois sont le fondement nécessaire pour que nos phrases aient un sens et pour argumenter rationnellement. Or comme l'athée croit qu'il n'y a que la matière, il ne peut pas croire que ces lois existent car elles sont immatérielles. Par conséquent, si l'athéisme est vrai, personne n'a le droit d'utiliser les lois de la logique."
Réponse: Non. Désolé de décevoir, mais il n'y a pas que la matière. Il y a aussi l'énergie, et toutes les propriétés de la matière, connues ou à découvrir, qui suffisent à expliquer ce qui nous semble immatériel.

"Si Dieu n'existe pas, et que l'évolution est vraie, alors nos facultés cognitives sont le résultat de mutations génétiques aléatoires et de la sélection naturelle, dans le but non pas de découvrir la vérité, mais de survivre et de se reproduire. Si c'est le cas, alors nos facultés cognitives ne sont pas fiables pour accéder à la vérité, puisque ce n'est pas leur fonction. Mais alors si on ne peut pas faire confiance à nos facultés cognitives, on ne peut pas faire confiance à toutes les croyances qu'elles nous procurent: cela inclut le naturalisme et l'évolution."
Réponse: Cet argument tombe si l'évolution est pilotée par Dieu (et non pas par le hasard). Bien entendu l'athée ne va pas dire cela, car Dieu est appelé à la rescousse, et par définition l'athée... Par contre, il faut dire au chrétien qui tient ce discours que même pour les chrétiens l'argument ne tient pas, car l'évolution est pilotée par Dieu, et non pas par le hasard.

Ce que l'athée par contre répliquera, c'est que survivre et se reproduire n'est pas antinomique avec des facultés cognitives fiables pour accéder à la vérité, bien au contraire.

Ce qu'on peut dire à l'athée, c'est "comment expliques-tu que l'être humain aspire à la vérité, la paix, l'amour, à un Dieu d'amour parfait, à une autre dimension, éternelle, si tout n'est que matière et hasard et que l'univers finira (dans quelques milliards d'années) en purée ?"

La seule explication qu'il aura sera de dire "c'est un leurre de l'évolution, pour que l'être humain tende vers quelque chose de sublime afin que son espèce survive en aspirant à l'ultime".

La réponse du chrétien: "ok, mais l'être humain est assez intelligent pour voir ce leurre - la preuve: tu y as pensé".

Réponse de l'athée: "oui, et alors...?"

Évitons donc de dire des choses facilement démontables: En le faisant, nous prêtons le flanc aux athées.

Source d'inspiration