Articles

Affichage des articles du mars, 2018
Si certaines parties ne s'affichent pas (contenu des menus p.ex.), passez de https à http

L'Evangile de la prospérité

Certains mouvements - pratiquant ou non la dîme - mesurent la bonne ou la mauvaise spiritualité, la bénédiction, l'approbation de Dieu dans la vie de leurs adeptes, à l'épaisseur de leur portefeuille et à leur prospérité matérielle. C'est ce que l'on appelle "l'Evangile de la prospérité".

Les passages bibliques utilisés pour "justifier" cette doctrine
Esaïe 45:7 "Je donne la prospérité, et je créé l'adversité"1 chroniques 22:13 "Alors tu prospéreras, si tu as soin de mettre en pratique les lois et les ordonnances que l'Eternel à prescrites"Job 42:12 "Pendant ses dernières années, Job reçut de l'Eternel plus de bénédictions qu'il n'en avait reçu dans les premières. Il posséda 14'000 brebis, 6'000 chameaux, 1'000 ânesses"1 Corinthiens 16:2 "Que chacun de vous, le premier jour de la semaine, mette à part chez lui ce qu'il pourra, selon sa prospérité, afin qu'on n'attende p…

La dîme

Jésus et Paul
Jésus n'était pas enclin à encaisser l'argent de ses disciples (Jean 12:6, Mat 19:21), ni l'apôtre Paul, qui préférait travailler de ses mains plutôt que d'être à charge des églises locales (2 Cor 12:14, 1 Thess 2:9, début d'Actes 18).

Il est cependant une foule de prédicateurs qui sont loin de ces attitudes
Dans certaines "églises", les "fidèles" s'entendent dire qu'il leur faut verser la 'dîme' parce que ce serait un "enseignement biblique" - 'dîme' se rapporte à "dix", et désigne donc 10 % des revenus. Le fidèle de ce type de mouvement devra donc faire une offrande "volontaire" de 10 % de son salaire, qui sera consacrée au fonctionnement de son église et aux "projets" que font ses dirigeants.

Mais est-ce bien une offrande volontaire ?
Que devons nous penser lorsque le dirigeant (pasteur, prédicateur, etc.) insiste lourdement dans ses prêches, par exemple sous cette fo…

Qu'est ce qu'un faux prophète ?

Image

Le diaboliseur

De tous temps - c'est ce que faisaient les adversaires des premiers chrétiens - celui qui n'a pas d'arguments pour contrer la vérité utilise les tactique diaboliques suivantes:
ne vérifie pas les sources qu'il utilise pour attaquerne connaît pas vraiment la source qu'il prétend défendre (textes bibliques p.ex.)ne donne pas (toute) la parole à la partie adverse, ne tient pas compte des faits objectifs qu'elle avancecoupe la parole, ne publie pas les commentaires, ne répond paspréfère se moquer, utiliser des termes désobligeants, plutôt que dialoguer ou confrontercache les textes (preuves) qui contredisent ses dires ou qui confortent la partie adverserecopie un pour un ce que d'autres ont dit (sans vérifier)fait semblant de ne pas comprendre, laisse entendre que l'autre n'est pas clair, pas dans son droit, pas apte, etc.dissimule ses véritables motivations, ses intérêts cachésempêche le débat sur ses propres opinions, sur son engagement, sur ses source…