Si certaines parties ne s'affichent pas (contenu des menus p.ex.), passez de https à http

Osez voir la vérité en face

Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres (Jean 8:32).

Il est communément admis que les vérités commencent toujours par être ridiculisées (déni). Puis elles subissent une forte opposition (on accepte de les considérer, mais on refuse d'y adhérer). Enfin, une fois acceptées (après bien des rebondissements) elles sont considérées comme ayant toujours été une évidence (ainsi fonctionne l'être humain... l'Histoire nous apprend que l'Histoire ne nous apprend rien...).

La Bible contient des vérités qui malheureusement sont zappées, car considérées comme secondaires. Beaucoup des problèmes des assemblées proviennent de la négligence consistant à sous-évaluer l'importance de ces vérités. Plutôt que de se remettre en question face à ces vérités, on estime que ce qu'on a toujours fait ("la tradition") va très bien et n'a pas à être remis en question.

Les traditions s'introduisent d'abord comme des choses utiles, pour ensuite devenir nécessaires, et finir par être des idoles devant lesquelles on se prosterne sous peine d'être écarté du groupe au nom de l'autorité garante de la tradition.

Pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition ? (Mat 15:3).

L'être humain, non seulement se fourvoie en adoptant des "traditions" figées, mais en plus il oublie les erreurs du passé - une fois ces traditions reconnues comme nocives - et retombe dans le même piège (avec d'autres traditions). On perd beaucoup de temps et d'énergie à gravir péniblement des montagnes pour se rendre compte, une fois arrivé au sommet, qu'on s'est trompé de montagne.

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie au moyen d'une philosophie trompeuse et vide, selon la tradition des humains, selon les éléments du monde, et non pas selon le Christ (Col 2:8).

Ainsi, au cours des âges, en remplaçant d'anciennes religions, "le christianisme" est lui-même devenu une religion, une habitude sans vérité, une erreur de la bête qu'est le vieil homme trônant à la place de Dieu. Le christianisme, en effet, n'a pas remplacé le paganisme: il l'a adopté.

Ma parole et ma proclamation n'avaient rien des discours persuasifs de la sagesse - c'était une démonstration d'Esprit, de puissance, pour que votre foi ne soit pas en la sagesse des humains, mais en la puissance de Dieu (1 Cor 2:4-5): Vous direz que ce que dit Paul ici, c'est ce que vous faites. Très bien, mais votre fonctionnement d'église est-il conforme à ce qu'en dit la Bible ? Chacun a-t-il droit au chapitre, ou bien y a-t-il une/des personne(s) qui a/ont autorité sur les autres qui doivent obéir, même si ce qui leur est demandé est "un petit peu" non biblique ?

Qu'on ne s'y trompe pas: ce n'est pas parce qu'on clame haut est fort "la Bible seule", "l'Esprit saint seul", etc. que l'on est biblique, selon l'Esprit, etc. Si vous observez bien ce qui se passe autour de vous, vous constaterez que souvent les étiquettes que se donnent les assemblées sont adoptées pour cacher un manque: "la Bible seule" peut cacher le fait qu'en vérité on a des traditions non bibliques, "l'Esprit seul" peut cacher le fait qu'en vérité c'est le vieil homme qui dirige, etc.

La mascarade va jusqu'à plaquer sur l'église primitive nos modèles de fonctionnement modernes: lorsqu'on lit la Bible, on ne voit même plus que ce qui y est écrit concernant les assemblées (structure, fonctionnement) n'a rien à voir avec ce qu'on en a fait. On parle de "ministres": il n'y a pas de "ministres" dans la Bible. Il y en a dans votre bible ? Changez de traduction, car dans l'original il y a des serviteurs, pas des "ministres". Le "pasteur" est l'homme qui fait tout, le référend, celui qui "prêche", qui a l'autorité ? Dans le Nouveau Testament, le pasteur est cité... une fois!!! Et à la quatrième place...!!! (Gardez-vous de ceux qui aiment se promener en longues robes Luc 20:46). Il y a des "quêtes" pour payer de chers locaux et de chers pasteurs ? Dans la Bible la récolte d'argent se faisait pour subvenir aux besoins des pauvres. Ouvrez les yeux...

L'Église de la Bible est une communion de personnes et n'a rien à voir avec une institution ou les assemblées telles que considérées de nos jours. Frères, que devons-nous faire ? (Actes 2:37) Allez dire cela autour de vous: vous ferez le vide. Comme Jésus sur la Croix, vous serez presque seul. Comme Paul à la fin de sa vie, vous serez abandonné de tous.

Nous ne sommes pas comme tant d'autres qui font de la parole de Dieu leur petit commerce - c'est avec sincérité, c'est de la part de Dieu, devant Dieu et dans le Christ que nous parlons (2 Cor 2:17).