Les raisons avancées pour refuser le vaccin anti-covid


(Article complété le 8 septembre 2021)

Il y a 2 sortes d'antivax:

  1. ceux qui se posent des questions légitimes
  2. les paranos/soupçonnistes, qui voient des complots partout

Nous laissons ici de côté ces derniers (*), sans pour autant créditer automatiquement de bonne foi les arguments des premiers.

Les raisons le plus souvent avancées pour refuser le vaccin:

  1. la peur des effets à long terme
  2. la peur d'une réaction allergique
  3. la crainte que le vaccin soit plus dangereux que le virus
  4. le caractère expérimental du vaccin
  5. l'inutilité du vaccin, qui n'empêche pas complètement la transmission du virus
  6. les doutes du personnel soignant à son égard
  7. les intérêts purement mercantiles des pharmas

Le but du vaccin est de protéger contre la covid, de manière à ce qu'en cas de contamination les symptômes soient faibles et les conséquences anodines - donc plus il y a de vaccinés, moins l'épidémie a de fâcheuses conséquences, même si effectivement le vaccin n'empêche pas complètement la transmission du virus - mais du moment que cela rend le virus moins dangereux, cela en vaut la peine. De plus, si tout le monde est vacciné, plus besoin de passe. La raison 5 est donc infondée... à moins que votre philosophie soit "ce sont les plus adaptés qui survivront"... (**)

Le point 7, extrapolé à tout ce qui est commercial, devrait pousser les personnes qui utilisent cet argument à ne plus rien acheter... et à tout faire par elles-mêmes... (il y aura toujours des abus, quel que soit le système considéré, tant que le péché règnera sur terre...)

Concernant les points 1 et 2: tout vaccin comporte des risques, et il y aura toujours un faible pourcentage de personnes qui manifesteront des complications après le vaccin - c'est un risque à prendre. Quand les pompiers éteignent un incendie, il y a des dégâts d'eau...

Des effets secondaires peuvent certes survenir après toute vaccination, mais les effets secondaires sévères constituent clairement des exceptions.

Point 3: en pourcentage, il y a plus de morts sur la route qu'en avion. Cela n'empêche pas de prendre sa voiture le matin... et d'avoir peur d'aller en avion...

Le risque de complications graves dues à la covid est plusieurs fois supérieur à la probabilité d'effets secondaires sévères à la suite de la vaccination contre la covid. En d'autres termes, le danger vient du coronavirus, et non de la vaccination.

Point 4: nous sommes dans l'urgence, et prendre des risques en vaut la peine. En cas d'incendie, vous n'hésiteriez pas à sauter dans le matelas gonflable des pompiers.

Point 6: et la solidarité ? Comment demander à la population de se faire vacciner par civisme - pour protéger les autres - et ne pas le faire soi-même, alors que l'on est tous les jours en contact avec des malades ou des personnes à risque ? Comment donner confiance au citoyen envers la médecine si praticiens et/ou personnel disent leur défiance ? Un soignant qui ne se fait pas vacciner, c'est un pilote qui refuse de monter dans l’avion. Et si un soignant non vacciné attrape le virus, qui devra le remplacer ? Probablement un vacciné en congé qui se repose des pénibles contraintes du métier...

"De quel droit m'oblige-t-on à me faire vacciner ?" Réponse: De quel droit mettez-vous des vies en danger ?

Les points 1 à 3 parlent de crainte et de peur... Or, l'amour jette dehors la crainte et la peur! (lire 1 Jean 4:18) - et les points 4 à 6 sous-entendent cette crainte. Le point 7 est une fausse excuse - même si effectivement les pharmas profitent de la situation...

Jésus a donné sa vie pour la collectivité, les antivax mettent en danger la vie de la collectivité.

C'est une guerre contre un virus: en vous faisant vacciner vous êtes un-e résistant-e à l'ennemi qu'est ce virus - et non pas un-e collabo ;-)

Et n'oubliez pas que les hôpitaux bondés doivent renoncer à des opérations pour accueillir les non-vaccinés atteints de la covid...! C'est pourquoi les antivax, qui disent "vous n'êtes pas solidaires!" à ceux qui les critiquent d'exiger des tests gratuits, se voient retourner un "c'est vous qui n'êtes pas solidaires!"

En résumé, la vaccination est la solution, pas le problème!

Décidez en votre âme et conscience...



(*) Notons cependant que les complotistes antivax sont souvent des complotistes tout court - lire p.ex. cet article


(**) Oserons-nous une pointe d'humour ?

Quoi qu'il en soit, ce sont effectivement les plus adaptés qui survivront:
- soit les vaccinés survivront aux antivax (si ces derniers sont décimés par la covid)
- soit les antivax survivront aux vaccinés (si les complotistes ont raison)
Et ce sont donc les plus intelligents (soit ceux qui se font vacciner - soit les antivax) qui passeront leurs gènes à leurs descendants... ;-)

Article humoristique sur la vaccination: Les complotistes sont-ils victimes d'un complot ?

Lire aussi:
Complotisme: mieux vaut en rire... (1)
Complotisme: mieux vaut en rire... (2)



Lire aussi:

Les dangers de l'interprétation littérale

Vaccination... Trop de désinformation!

65% des fake news sur les vaccins circulant sur les réseaux sociaux proviendraient de seulement 12 personnes

Points forts, limites, risques… Décryptage de la technologie des vaccins à ARN

La Commission d'éthique protestante évangélique appelle les chrétiens à se faire vacciner

Dispensés de vaccin pour raisons religieuses ?

Que répondre à ceux qui hésitent à se faire vacciner contre la Covid-19 ?

Vrai ou faux : les arguments des anti-vaccins Covid-19 passés au crible

Je suis donc je fais ce que je veux


A lire - surtout les commentaires:
Position de l’ Association des Médecins Chrétiens Romands (AMCR), face à la vaccination Covid19


Pour un juste équilibre, lisez aussi ces opinions:
Covid-19 : Amour et vaccination, 9 raisons pour ne pas les confondre
Le dramatique refus du traitement précoce contre la Covid-19



Les plus consultés (30 derniers jours)

En quoi la vérité rend-elle libre ?

Pris dans la toile d'araignée

L'esprit d'envoûtement

La vérité te rendra libre