Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2013

La fin (le but, l'objectif)

Je me suis rendu compte que j'avais de moins en moins de choses à dire, jusqu'au moment où, finalement, je me suis tu. Dans le silence, j'ai découvert la voix de Dieu. Autres citations de Kierkegaard [...] Thomas d'Aquin, vers la fin de sa vie, n'écrivait plus, ne parlait plus. Il avait vu . [...] Il avait compris qu'il s'était conduit comme un insensé, et il l'a clairement exprimé en se taisant. de Mello, Quand la conscience s'éveille              cliquer >>>  Une vision  <<< cliquer Kierkegaard disait : La raison d’être de la chrétienté (Église établie, institutionnelle) est de rendre si possible le christianisme impossible . Nous ajoutons : ceux qui prétendent ne pas faire partie de ce système font de même - on ne peut pas combattre un système par un autre système. Le système se combat pas la vérité, qui libère. Dans cette guerre spirituelle, il y a trop de ceux qui se croient hors du s

Le Christianisme est une excellente chose...

Lors d’un séjour que Gandhi fit à Lausanne, un groupe de théologiens lui demanda ce qu’il pensait du christianisme. Le Mahatma répondit : "Oh ! Le Christianisme est une excellente chose... ce qui est décevant, ce sont les chrétiens !" Source     

Les manipulateurs sont parmi nous

  Discernez à la lumière de cet article si le mouvement religieux auquel vous appartenez utilise ces pratiques de manipulation   Interview de Philippe VERGNES par Anne CRIGNON, journaliste au Nouvel Observateur : Dans votre manuscrit, vous analysez longuement la relation d’emprise, véritable "main basse sur l’esprit" selon le psychanalyste Saverio Tomasella, qui permet de prendre le pouvoir sur quelqu’un. En quoi consiste-t-elle ? Nous pourrions le définir en un seul mot : "décervelage". Le processus en œuvre dans le décervelage consiste en une perte progressive des capacités psychiques d’une personne soumise à des manipulations quotidiennes qui agissent comme des micros agressions. Le poison est instillé à dose homéopathique. Le manipulé devient peu à peu inapte à opérer la distinction entre ce qui est bon ou mauvais pour lui et n’a pas conscience de ce "décervelage". Incapable de discernement, privé de ses capacités d’analyse, de son esprit c

La guerre secrète

Nous sommes en guerre, une guerre secrète, spirituelle, contre : le monde la chair le diable Comme pour toute guerre, quelle que soit la dimension dans laquelle elle se déroule, il y a : des enjeux : nous des terrains de bataille : notre territoire intérieur des armes : cf. Éphésiens 6 de la désinformation : Satan, le manipulateur, en est le spécialiste des agents secrets : les démons pour l'ennemi, les anges pour Dieu des agents doubles : p.ex. les sauvés qui vivent de la chair, ceux qui servent Mammon en prétendant servir Dieu, etc. des traîtres : p.ex. les chefs religieux qui pactisent avec l'ennemi, ceux qui remplacent la foi par un système religieux, etc. des messages cryptés (parler en langues) des défaites et des victoires De quel côté êtes-vous ? quel camp choisissez-vous ? La version mondaine de la Bible (interprétation matérialiste) ou sa version spirituelle ? La gloire du monde, ou le Chemin d'humilité du crucifié ? Le bien-être terre

Le culte évangélique nombriliste

C‘est l’heure du culte : dans le brouhaha d’arrivée des participants, un président appelle au silence - à croire que l’assemblée oublie qu’elle est venue non pas d’abord rencontrer des frères et sœurs, mais le Seigneur! Après une salutation parfois étonnamment commentée, liberté est donnée «aux jeunes» de «conduire la louange», d’une durée très variable. «La louange» égrène une série de chants dont la musique, sauf heureuses exceptions, est plus apparentée à la culture américaine - reconnue sans racines - qu’à notre terroir originel. Le Seigneur célébré est toujours «vainqueur et triomphant», maintes fois salué par des paroles devenues des slogans évangéliques à force d’être redits dans un vocabulaire limité. Après des informations, place est donnée à la prière libre, hélas trop souvent inaudible et couverte par une musique improvisée et banale, qui occupe notre esprit. Sont absents la sobriété et le silence. Alors est annoncée la Sainte Cène, diversement introduite et suivie de l’offr

Vous êtes-vous laissé posséder par l'esprit psycho-matérialiste ?

De nos jours, on interprète le livre de l’Apocalypse littéralement, matériellement, au lieu de l’interpréter spirituellement, comme cela a toujours été fait dans les siècles passés, jusqu’à ce que l’esprit matérialiste surgisse, envahissant jusqu’aux esprits des chrétiens, qui aujourd’hui interprètent matériellement la Bible… J’en vois déjà qui vont se voiler les yeux et se boucher les oreilles : toujours est-il qu’en vérité, beaucoup des chrétiens d’aujourd’hui sont des chrétiens charnels, qui veulent absolument voir dans ce qui se passe autour d’eux des signes qui seraient la réalisation de ce qui est écrit dans le livre de l’Apocalypse. Si cela vous intéresse de savoir ce que l’Esprit dit aux églises, et non pas ce que votre psychisme vous dicte, vous trouverez l’interprétation que l’Esprit donne du livre qu’Il a inspiré il y a 2000 ans ici : http://apocalypse.bibletude.org Priez, et demandez d’être éclairés, d’être libérés du matérialisme biblique :

Dieu n'est-il pas un extrémiste de l'amour ?

Rien n'est plus dangereux au monde que la véritable ignorance et la stupidité consciencieuse. L'ancienne loi du talion «oeil pour oeil...» rend tout le monde aveugle. La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l'agression et l'esprit de revanche. Le moyen d'en sortir est l'amour. Ce n'est qu'en aimant nos ennemis que nous pouvons connaître Dieu et faire l'expérience de sa sainteté. La non-violence est une arme puissante et juste, qui tranche sans blesser et ennoblit l'homme qui la manie. C'est une épée qui guérit. Si la mort physique est le prix à payer pour libérer mes frères blancs d'une mort spirituelle irrévocable, rien alors ne peut être plus rédempteur. (Martin Luther King) En lire plus     

Qu'attendons-nous ?

Je n'ai jamais dit que le christianisme avait échoué : j'ai toujours dit qu'il n'avait pas encore été essayé. Le jour où nous essaierons le christianisme, ce jour-là quelque chose se produira : le monde changera. Pour l'instant, ce n'est pas le cas. Alors, soyons modestes ! Théodore Monod

 

 


 

 


 

ARTICLES LES PLUS CONSULTES :

L'antichrist est déjà là

Être antichrist, c'est nier que Christ est venu en chair (2 Jean 7). Nier que Christ est venu en chair, c'est nier que Dieu S'est montré à nous tel qu'IL EST. Nier que Dieu S'est montré à nous tel qu'IL EST, c'est ne pas voir, voire même ne pas vouloir voir, et donc ne pas pouvoir s'approprier, ce qu'IL EST. Du fait que beaucoup ne veulent pas voir ni s'approprier ce que Christ est, l'antichrist est déjà là (lire 1 Jean 4:3). L'antichrist est donc déjà là du fait que, ce qu'est Christ, est nié par beaucoup:    Beaucoup nient que Christ est le prince de paix: beaucoup en effet approuvent l'intervention armée, quelle qu'elle soit. Ceux-là nient donc que Dieu nous a montré le chemin de la paix en Christ venu en chair: ceux-là donc sont l'antichrist. Beaucoup nient que Christ est notre guide: beaucoup en effet, plutôt que de suivre Christ, suivent des leaders religieux. Ceux-là donc nient que Dieu nous a montré que l

Les multiples façons dont votre esprit vous manipule

La dissonance cognitive Lorsque nos croyances sur le monde entrent en contradiction avec les faits, ou quand la vision que nous avons de nous-mêmes est en décalage avec nos actes, nous éprouvons une tension mentale qu’il nous faut réduire à tout prix, quitte à réinterpréter la réalité. Ce phénomène s’appelle la dissonance cognitive. Le psychologue Leon Festinger développa ce concept en 1956, après avoir étudié le cas d’une secte dirigée par une certaine Marian Keech. Cette dernière prétendait recevoir des messages d’extraterrestres, qui lui annoncèrent la fin du monde pour le 21 décembre 1954. Seuls les adeptes de la secte seraient secourus à bord de soucoupes volantes. Quand le jour de la prophétie arriva, mais qu’aucune soucoupe ne manifesta le bout de ses hublots, Marian ne se démonta pas : elle expliqua à ses adeptes que grâce à leur ferveur, l’apocalypse avait été reportée. Fait surprenant, seules deux personnes quittèrent le mouvement suite à ce flop cosmique, les autre

Humour : évolution

Comment les évolutionnistes voient l'évolution (ici : les poissons) : Cliquer sur l'image pour l'agrandir (source :  http://blogs.scientificamerican.com ) Comment les évolutionnistes voient la vision créationniste de l'évolutionnisme : Cliquer sur l'image pour l'agrandir (source :  http://planet-terre.ens-lyon.fr ) Comment les créationnistes voient l'évolutionnisme :