Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du octobre, 2013

Être protestant ou être réformé ?

Question 1: "Qu’est-ce qu’un-e protestant-e?" Sociologiquement, c’est celui ou celle qui se déclare chrétien-ne et qui n’est ni catholique-romain-e, ni orthodoxe.  Historiquement, c’est celui ou celle qui se situe du côté de la Réforme du 16e siècle.  Théologiquement, c’est celui ou celle qui affirme trois refus (selon le théologien français Laurent Gagnebin):  Le refus de faire d’un homme, le pape, le représentant de Dieu sur terre.  Le refus de faire d’une femme, Marie, une intermédiaire entre Dieu et les êtres humains.  Le refus de faire d’une chose, l’hostie, le corps du Christ. Question 2: "Qu’est-ce qu’un-e réformé-e?" C’est un-e protestant-e qui se réclame de la théologie du Suisse Huldrich Zwingli, des Français Guillaume Farel et Jean Calvin, de l’Écossais John Knox.  C’est un-e protestant-e qui déclare appartenir à l’une ou l’autre des Églises réformées (indépendantes et souvent nationales) implantées sur les cinq continents.

La « fin du monde »

Un dimanche, un prophète déclare que la « fin du monde » aura lieu la semaine suivante, avant le prochain week-end, mais que ce jour sera une surprise totale pour tous. On ne le connaîtra que le matin même où les premiers symptômes se produiront. Chacun se met à réfléchir : la « fin du monde » ne pourra avoir lieu le vendredi, car si elle ne se produit pas d'ici jeudi soir, il ne restera plus que le vendredi pour son exécution. Et dans ce cas, ça ne sera pas une surprise. On se dit ensuite que la « fin du monde » ne pourra pas avoir lieu le jeudi non plus, car si elle ne se produit pas d'ici mercredi soir, le vendredi étant éliminé d’office, il ne restera plus que le jeudi. Et par conséquent la « fin du monde » ne sera toujours pas une surprise. En suivant cette même logique, on élimine également le mercredi, le mardi et le lundi. Rassurés, tous déduisent que la « fin du monde » ne se produira jamais. La semaine suivante, les premiers symptômes se produisent le merc

Vraiment ?

On entend ou lit souvent :  S’il n’y a pas eu création, tout le reste s’écroule ! Vraiment ? Par "création", il est fait référence à "la création telle que décrite dans le Livre de la Genèse". Ceux qui prononcent ces mots laissent entendre que si on ne croit pas littéralement le texte dit de "La Création" du Livre de la Genèse, alors tout le reste de la Bible peut être - et sera - remis en cause. "littéralement" : là est le noeud du problème... car la Bible elle-même dit qu'on ne peut modifier le sens de ses paroles sans en subir soi-même les conséquences. Or, vouloir comprendre "littéralement" les écritures, c'est en modifier le sens, car elles disent d'elles-mêmes que c'est spirituellement qu'il convient de les aborder. Comme le disait déjà Origène il y a 1800 ans, "Quel est l'homme de sens qui croira jamais que, le premier, le second et le troisième jours, le soir et le matin purent avoir lie

Prière de Joe Wright

Seigneur, nous venons vers toi aujourd'hui pour te demander pardon et pour te demander de nous guider. Nous savons que ta Parole nous dit: « Malheur à ceux qui appellent bien ce qui est mal », et c'est exactement ce que nous avons fait. Nous avons perdu notre équilibre spirituel et nous avons renversé nos valeurs. Nous avons exploité le pauvre et nous appelons cela "La loterie". Nous avons récompensé la paresse et nous avons appelé cela "L'aide sociale". Nous avons tué nos enfants pas encore nés et nous avons appelé cela "Le libre choix". Nous avons abattu des avorteurs et nous avons appelé cela "La justice". Nous avons négligé de discipliner nos enfants et nous avons appelé cela "Développer leur estime de soi". Nous avons abusé du pouvoir et nous avons appelé cela "La politique". Nous avons convoité les biens de nos voisins et nous avons appelé cela "Avoir de l'ambition". Nous

Comment reconnaître et combattre les harceleurs et autres manipulateurs

Il a fallu du temps pour comprendre qu’une grande partie du problème venait de votre harceleur, de votre manipulateur et non pas de vous. Parce qu’au départ vous l’avez cru, vous vous êtes accusé de tout et de rien, d’être trop sensible, de manquer de confiance en vous, de ne pas être assez performant. Il a fallu du temps pour que vous compreniez que le problème était extérieur à vous. Que vos difficultés provenaient d’un harcèlement moral ou d’un manipulateur. Harcèlement moral, manipulation, deux noms pour un même phénomène. Le premier s’attache au monde du travail, le second à votre vie privée. Les deux vous détruisent intimement. Comment reconnaître le harcèlement moral, la manipulation Il est extrêmement simple de savoir si vous êtes le jouet d’un harcèlement moral ou d’un manipulateur. Deux critères permettent de le savoir : La personne fait-elle des choses petites ou grandes que la morale, la loi, ou une personne moyenne refuserait ? A la fin, contre cette personne,

Savoir recadrer les choses

Samedi après-midi, tous les garçons ont congé, sauf Tom Sawyer qui est puni et doit blanchir à la chaux trente mètres d'une clôture en bois haute de trois mètres. La vie lui paraît vide et l'existence n'est qu'un fardeau. Ce n'est pas seulement le travail, qui lui est intolérable, mais surtout la pensée que tous les autres garçons qui passeront par là se moqueront de lui parce qu'il est obligé de travailler. A cet instant sombre et désespéré, explique Mark Twain, une inspiration surgit en lui ! Rien moins qu'une grande et magnifique inspiration. Sans tarder, un garçon apparaît, justement celui, parmi tous les garçons, dont il craint le plus les sarcasmes. - Salut, vieux, on te fait travailler, hein ? - Ah, c'est toi, Ben ! J'avais pas remarqué. - Dis donc - Moi , je vais me baigner, moi . T'aurais pas envie de venir ? Mais non, voyons, tu préfères travailler, n'est-ce pas ? Voyons, bien sûr que tu préfères ! Tom considéra le

Crois-tu encore ?

Récemment, j'ai eu une expérience inhabituelle pendant un temps de méditation avec le Seigneur. Sa petite voix tranquille m'a demandé : « Crois-tu encore? » « Crois-tu encore que je t'aime inconditionnellement, que tu es à ce moment précis conduit par l'Esprit Saint, que j'essuie toute les larmes que tu verses, que tu es en ce moment, en ce lieu, dans la volonté parfaite de Dieu? » « Crois-tu que toutes choses concourent encore au bien de ceux qui m'aiment, que j'entends tes prières, même quand tu n'as pas de mots pour les exprimer à haute voix, quand tout semble sombre et que tu es dépassé, quand la peur emprisonne ton esprit et ton âme, quand il semble que je t'ai fermé la porte des cieux? » « David, crois-tu encore que je nourris toutes les choses vivantes : les poissons dans la mer, le bétail, les oiseaux et tout ce qui rampe? Crois-tu encore que je connais le nombre de tes cheveux, que je remarque la chute de chaque oiseau à la surface d

Sur le rejet moderne de la science

par Hubert Krivine (*) La science a aujourd’hui mauvaise presse. Une des raisons est qu’on a fréquemment voulu faire passer pour vérités scientifiques « indiscutables » (1) des choix à forte charge politique. Le pas est alors vite franchi : on pourrait faire dire n’importe quoi à la science. De plus, le grand public ne connaît la science que par ses applications, des meilleures aux pires. Voilà pourquoi l’euphorie qu’elle a engendrée au XIXe siècle laisse aujourd’hui place au scepticisme, en tout cas dans les pays riches. Ce désenchantement, accentué par la « découverte » que le progrès scientifique ne coïncide pas nécessairement avec le progrès social, explique le succès d’un relativisme mondain, doutant du statut particulier de la connaissance scientifique : la démarche scientifique, comme toute construction humaine, ne pourrait échapper à sa détermination sociale. Il y aurait la science des blancs, des noirs, des femmes, des minorités opprimées (2), etc. Mais la science tout cou

Les faux esprits

1 Jean 4:1 Bien-aimés, ne croyez pas tout esprit, mais éprouvez les esprits [pour voir] s'ils sont de Dieu, car beaucoup de faux prophètes sont sortis dans le monde Voulez-vous savoir comment il se fait que tant de faux esprits sont apparus dans le monde, qui se sont trompés eux-mêmes et ont trompé les autres avec un feu faux et une lumière fausse, prétendant posséder des renseignements, l'illumination et des aperçus touchant la Vie divine, et tout particulièrement être en mesure d'effectuer des choses merveilleuses à l'appel extraordinaire de Dieu ? Voici : ils se sont tournés vers Dieu sans se détourner d'eux-mêmes; ils voudraient être vivants à Dieu avant d'être morts à leur propre nature. Or, la religion, entre les mains du moi, ou de la nature corrompue, ne sert qu'à découvrir des vices d'un genre pire que dans la nature laissée à elle-même. De là proviennent toutes les passions désordonnées des hommes religieux, qui brûlent en une flamme pl

Se désintoxiquer des religions

Sortir d'une (ou ne pas entrer dans une) secte ne suffit pas. A l'aide de l'in-secte-icide composé de la Bible, du St-Esprit et de la prière, il va s'agir de se laisser laver intérieurement de tous les restes de religion encore encrés en nous. Tu veux vraiment être guéri ? - Si ce n'était pas le cas, pourquoi serais-je venu ? - C'est ce que font la plupart des gens... - Pour quelle raison ? - Pas pour être guéris. Car cela est douloureux. Mais pour être soulagés. Le chemin, ce n'est pas suivre une religion. Si on laisse à la religion la mainmise sur l'existence, elle sanctifie l'aveuglement. La vérité, ce n'est pas adhérer à un dogme Une idéologie est aussi bonne ou mauvaise que les personnes qui s'en servent La vie, ce n'est pas vivre "religieusement" Vous est-il déjà arrivé de lire un texte dans lequel les notes en marge faites par le lecteur sont plus éclairantes que le texte lui-même ? La vie est faite de

Ben voyons

Cliquer sur l'image pour l'agrandir            

 

 


 

 


 

ARTICLES LES PLUS CONSULTES :

L'antichrist est déjà là

Être antichrist, c'est nier que Christ est venu en chair (2 Jean 7). Nier que Christ est venu en chair, c'est nier que Dieu S'est montré à nous tel qu'IL EST. Nier que Dieu S'est montré à nous tel qu'IL EST, c'est ne pas voir, voire même ne pas vouloir voir, et donc ne pas pouvoir s'approprier, ce qu'IL EST. Du fait que beaucoup ne veulent pas voir ni s'approprier ce que Christ est, l'antichrist est déjà là (lire 1 Jean 4:3). L'antichrist est donc déjà là du fait que, ce qu'est Christ, est nié par beaucoup:    Beaucoup nient que Christ est le prince de paix: beaucoup en effet approuvent l'intervention armée, quelle qu'elle soit. Ceux-là nient donc que Dieu nous a montré le chemin de la paix en Christ venu en chair: ceux-là donc sont l'antichrist. Beaucoup nient que Christ est notre guide: beaucoup en effet, plutôt que de suivre Christ, suivent des leaders religieux. Ceux-là donc nient que Dieu nous a montré que l

Les multiples façons dont votre esprit vous manipule

La dissonance cognitive Lorsque nos croyances sur le monde entrent en contradiction avec les faits, ou quand la vision que nous avons de nous-mêmes est en décalage avec nos actes, nous éprouvons une tension mentale qu’il nous faut réduire à tout prix, quitte à réinterpréter la réalité. Ce phénomène s’appelle la dissonance cognitive. Le psychologue Leon Festinger développa ce concept en 1956, après avoir étudié le cas d’une secte dirigée par une certaine Marian Keech. Cette dernière prétendait recevoir des messages d’extraterrestres, qui lui annoncèrent la fin du monde pour le 21 décembre 1954. Seuls les adeptes de la secte seraient secourus à bord de soucoupes volantes. Quand le jour de la prophétie arriva, mais qu’aucune soucoupe ne manifesta le bout de ses hublots, Marian ne se démonta pas : elle expliqua à ses adeptes que grâce à leur ferveur, l’apocalypse avait été reportée. Fait surprenant, seules deux personnes quittèrent le mouvement suite à ce flop cosmique, les autre

Humour : évolution

Comment les évolutionnistes voient l'évolution (ici : les poissons) : Cliquer sur l'image pour l'agrandir (source :  http://blogs.scientificamerican.com ) Comment les évolutionnistes voient la vision créationniste de l'évolutionnisme : Cliquer sur l'image pour l'agrandir (source :  http://planet-terre.ens-lyon.fr ) Comment les créationnistes voient l'évolutionnisme :