Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2015

Comparaison avec raison

Comment comparer des mouvements de pensée entre eux, et par conséquent les comportements qui en résultent, notamment lorsqu'il s'agit de "religion" ? La sagesse et l'expérience montrent que trois points sont primordiaux : bien étudier, analyser le comportement du "fondateur" du mouvement, de la personne à l'origine du courant de pensée à analyser passer au crible les textes fondateurs, écrits par cette personne ou parlant de cette personne, et les situer dans leur contexte éviter le piège consistant à analyser un mouvement ou une pensée à travers le comportement de ceux qui se réclament faussement de lui Prenons l'exemple de Jésus : son comportement était exemplaire les textes fondateurs ont pris le soin de se distancier des textes antérieurs agressifs ("vous avez appris qu'il a été dit... mais moi je vous dis...") et mettent l'amour au premier plan ceux qui ont commis des crimes (croisades, inquisitions) au nom

Un portrait de Jésus-Christ

Portrait incomplet, basé sur quelques déclarations des évangiles... Grand, Il s’est fait le plus humble. Élevé, Il a choisi l’abaissement suprême. Riche, Il a vécu dans la pauvreté. Possesseur de toutes choses, Il a tout abandonné. Seigneur de toute créature, Il s’est fait serviteur. Étant venu chez les siens, Il n’a pas été reçu. À son amour sans bornes, on répondit par la haine. Il pouvait dominer, et n’a voulu qu’obéir. Il avait le droit d’exiger, Il n’a fait que donner. Lui, la source des eaux vives, Il a demandé à boire. Soulageant les souffrances, Il a souffert plus que tous. Plein de compassion pour autrui, Il n’en trouva pas pour lui-même. Il ne rendait pas d’outrage lorsqu’on l’outrageait. Quand il souffrait, Il ne menaçait pas. Il pardonnait au lieu de se venger. Au lieu de condamner, Il a subi le jugement. Lui, le juste, Il a souffert pour les injustes. Lui, le Prince de la vie, Il a accepté de mourir

L'exclusion

Jésus, accueilli comme Roi par une foule agitant des rameaux, fut plus tard rejeté par la même foule, et crucifié, car on ne pouvait le classer dans aucune catégorie : il était "à part", ne pensait, disait, faisait pas ce que l'on attendait de Lui, mais ce que Dieu attendait de Lui.     Mais Il est ressuscité (désolé pour ceux qui n'y croient pas, car c'est ainsi que ça s'est passé).         Paul, à l'origine de l'expansion mondiale de la foi en ce même Christ, était rejeté par beaucoup de ces premiers chrétiens, car on ne pouvait le classer dans aucune catégorie : il était "à part", ne pensait, disait, faisait pas ce que l'on attendait de lui, mais ce que Dieu attendait de lui.     Mais Le Ressuscité l'a accueilli auprès de Lui (désolé pour ceux qui n'y croient pas, car c'est la réalité).         Les "fous", les condamnés, certains groupes d'étrangers, et même les enfants, sont regardés avec méfianc

Comment garder les âmes captives et les éloigner du véritable salut

"Pour la théologie catholique, l'existence du purgatoire est une « vérité de Foi ». C'est un processus de purification de l'âme après la mort qui suit le jugement particulier. Presque tout le monde y passerait avant d’entrer au Ciel, faute de s'être préoccupé de réparer les dommages causés de son vivant. Ce lieu est symbolisé à partir du Moyen Âge par un lieu de feu purificateur, le purgatoire proprement dit, tandis qu'il est représenté chez les premiers chrétiens par un lieu de rafraîchissement appelé le refrigerium (un objectif à atteindre pour les défunts). La lumière, la paix et le rafraîchissement (refrigerium) sont le but que les défunts catholiques désirent encore aujourd'hui, et la croyance dans le purgatoire subsiste. [...] Bien que le mot de « Purgatoire » soit absent de la Bible, quelques passages de l'Écriture Sainte suggéreraient l'existence d'un feu purificateur intervenant après la mort corporelle..." Si vous n'

L'idolâtrie

L'idolâtrie consiste à se fabriquer son propre Dieu : on veut que Dieu corresponde à ce qu'on en attend. Si on prend l'histoire d'Abraham, on constate qu'elle nous montre en ses endroits clé que Dieu nous demande de renoncer à l'image anthropocentrique que nous avons de Lui-même. En Genèse 12 par exemple, Dieu demande à Abraham de renoncer au passé, de quitter la vaine manière de vivre de ses pères (1 Pierre 1:18) : un Dieu fait sur mesure nous dirait de respecter la tradition, de faire comme nos ancêtres, etc. Or, le Dieu Vivant nous dit : quitte la vaine manière de vivre de tes pères, et je ferai pour toi toutes choses nouvelles (2 Cor 5:17). Plus loin, en Genèse 22, Dieu demande à Abraham de renoncer à son avenir, de sacrifier son futur, que Dieu Lui-même lui avait pourtant miraculeusement donné (son fils bien-aimé). Un Dieu fabriqué sur mesure ne ferait jamais cela - le seul vrai Dieu, Lui, le fait, car Il a un Plan, Il sait ce qu'Il fait (la su

Quand le vieil homme traduit la Bible

YHWH est un Homme de guerre (Ex 15:3) YHWH éveille son ardeur comme un Homme de Guerre (Esaïe 42:13)  Tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur ! (Gen 32:28) ...la connaissance augmentera (Dan 12:4) Qu'ont en commun ces versets ? Ils ne sont pas bibliques. Ils sont dans votre bible ? OK. Mais ils ne sont pas bibliques. Les plus anciens manuscrits ont : YHWH brise les guerres (Ex 15:3) YHWH brisera la Guerre (Esaïe 42:13)  Tu as exercé ta force avec Dieu et tu as été, avec les hommes, puissant ! (Gen 32:28) ...l'injustice augmentera (Dan 12:4) Si on prend les deux premiers versets, on y trouve une justification de la guerre : combien refusent la foi parce qu'à leurs yeux Dieu est un Dieu guerrier ? Le troisième verset laisse entendre que nous pourrions être plus forts que Dieu! Quant au dernier, il évite de parler d'injustice - pourtant criante dans le monde entier et à toute époque. Quel est le problème ? Vous le saurez

 

 


 

 


 

ARTICLES LES PLUS CONSULTES :

L'antichrist est déjà là

Être antichrist, c'est nier que Christ est venu en chair (2 Jean 7). Nier que Christ est venu en chair, c'est nier que Dieu S'est montré à nous tel qu'IL EST. Nier que Dieu S'est montré à nous tel qu'IL EST, c'est ne pas voir, voire même ne pas vouloir voir, et donc ne pas pouvoir s'approprier, ce qu'IL EST. Du fait que beaucoup ne veulent pas voir ni s'approprier ce que Christ est, l'antichrist est déjà là (lire 1 Jean 4:3). L'antichrist est donc déjà là du fait que, ce qu'est Christ, est nié par beaucoup:    Beaucoup nient que Christ est le prince de paix: beaucoup en effet approuvent l'intervention armée, quelle qu'elle soit. Ceux-là nient donc que Dieu nous a montré le chemin de la paix en Christ venu en chair: ceux-là donc sont l'antichrist. Beaucoup nient que Christ est notre guide: beaucoup en effet, plutôt que de suivre Christ, suivent des leaders religieux. Ceux-là donc nient que Dieu nous a montré que l

Les multiples façons dont votre esprit vous manipule

La dissonance cognitive Lorsque nos croyances sur le monde entrent en contradiction avec les faits, ou quand la vision que nous avons de nous-mêmes est en décalage avec nos actes, nous éprouvons une tension mentale qu’il nous faut réduire à tout prix, quitte à réinterpréter la réalité. Ce phénomène s’appelle la dissonance cognitive. Le psychologue Leon Festinger développa ce concept en 1956, après avoir étudié le cas d’une secte dirigée par une certaine Marian Keech. Cette dernière prétendait recevoir des messages d’extraterrestres, qui lui annoncèrent la fin du monde pour le 21 décembre 1954. Seuls les adeptes de la secte seraient secourus à bord de soucoupes volantes. Quand le jour de la prophétie arriva, mais qu’aucune soucoupe ne manifesta le bout de ses hublots, Marian ne se démonta pas : elle expliqua à ses adeptes que grâce à leur ferveur, l’apocalypse avait été reportée. Fait surprenant, seules deux personnes quittèrent le mouvement suite à ce flop cosmique, les autre

Humour : évolution

Comment les évolutionnistes voient l'évolution (ici : les poissons) : Cliquer sur l'image pour l'agrandir (source :  http://blogs.scientificamerican.com ) Comment les évolutionnistes voient la vision créationniste de l'évolutionnisme : Cliquer sur l'image pour l'agrandir (source :  http://planet-terre.ens-lyon.fr ) Comment les créationnistes voient l'évolutionnisme :