Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2019

Les faux prophètes

Les faux prophètes ne savaient pas qu'ils étaient de faux prophètes. En réalité, ils espéraient qu'il y aurait un Dieu qui les exaucerait. La forme la plus vile de l'apostasie survient quand les gens qui sont apostats ne se reconnaissent même pas - ou ne se voient pas - comme des apostats, et pensent qu'ils sont pleinement dans la foi. C'est là l'apostasie ultime et nous devons sérieusement nous demander si nous ne sommes pas déjà en train de décrire la condition dans laquelle est parvenue l'Eglise, même dans ses formes les plus belles et ses plus éclatantes célébrations. [...] L'apostasie est même pire dans ces milieux (charismatiques) parce qu'elle n'est même pas reconnue en tant que telle, à tel point que quand quelqu'un vient les confronter et les mettre au défi, alors ce dernier est appelé un "trouble-fête en Israël" et on le met à la porte. (Arthur Katz) Complément de lecture

Le déni et la vérité qui libère

(Erik Johansson) Ce qui se passe en matière de moeurs dans certaines dénominations "chrétiennes" en dit long sur la puissance du déni. Des comportements abominables ont été cachés, voie couverts, pendant des dizaines d'années, par des personnes prétendant représenter Christ sur terre. Quelle contraste avec les Juifs, qui n'ont pas hésité, dans l'AT, à mettre à jour toutes leurs erreurs, toutes leurs abominations: combien de livres scolaires d'Histoire osent parler des erreurs commises par leur propre pays ? Les Juifs, sachant qu'on n'apprend rien si on cache ses erreurs, ont eu le courage de raconter leurs errements tout au long de l'AT. Et dans le NT, écrit en grande majorité par des personnes issues du judaïsme, on retrouve la même transparence sur les erreurs commises. Si on considère à présent l'avenir de notre belle planète bleue, on retrouve ce déni, au moment où vous lisez ces lignes. Toute une frange étasunienne des évangélique

Les marques d'un prophète

C'est un être intransigeant qui n'accepte pas les compromis. Il ne peut être lié par les conventions ou par l'opinion publique ou encore freiné par le tact des diplomates. Il est conscient d'un appel divin qui le garde à la tâche préparée par Dieu. Il doit toujours réaliser qu'il est la bouche de Dieu. Il doit obéir à l'appel pressant. Il est conscient du privilège de pouvoir pénétrer l'intimité du conseil même de Dieu. Il est en contact immédiat avec Dieu. Il est le porteur de secrets précieux, depuis le trône de Dieu jusqu'aux hommes dans le besoin. C'est en général un homme d'action ayant une certaine rudesse autant physique que de caractère qui commande de ce fait l'attention dans tout rassemblement. Sa vie étant intense avec de hauts standards de vie ; il lui est facile de provoquer l'antagonisme ou l'opposition. Il est conscient de l'autorité et du soutien divin dans tout danger. Il se trouve en général seul contre

Seigneur! Seigneur!

Beaucoup me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas par ton nom que nous avons parlé en prophètes, par ton nom que nous avons chassé des démons, par ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ? Alors je leur déclarerai: Je ne vous ai jamais connus - éloignez-vous de moi, vous qui faites le mal! Cette déclaration de Jésus en Matthieu 7:22-23 fait mention de trois signes qui concernent directement les mouvements pentecôtistes et charismatiques contemporains: la "prophétie", la "délivrance" et la "guérison". En effet, ce ne sont pas tous ceux qui disent: Seigneur! Seigneur! qui entreront dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux (d'après Mat 7:21). Ces dérives auxquelles nous sommes confrontés régulièrement ne vous interpellent-elles pas ? Utilisez davantage le don de discernement spirituel!

Mon peuple périt faute de connaissance

(Erik Johansson) 1. Les traducteurs traduisent-ils toujours fidèlement les Écritures, ou bien traduisent-ils en fonction de leurs convictions doctrinales ? 2. C'est par manque de culture générale, de connaissances de base ou avancées, d'étude des écritures, qu'on croit des hérésies en pensant qu'elles sont la vérité. 3. Beaucoup de commentaires inutiles figurent dans les publications du genre "Commentaire de la Bible" - alors que les passages qui mériteraient d'être traités avec sérieux sont soit oubliés, soit traités de façon légère. Les 2 premiers points ont déjà été traités en long et en large. Attaquons-nous au 3ème: a) En Galates, Paul parle de "mon évangile" par rapport à celui des judaïsants (chrétiens qui adoptaient des fêtes et des lois issues de l'AT). Des centaines de pages ont été écrites pour expliquer pourquoi Paul parle de "mon évangile"... comme s'il y avait les 4 évangiles, et que Paul en ajoutait

La couverture spirituelle

4 articles sur "La couverture spirituelle": La Bible parle-t-elle de la couverture spirituelle ? Les membres d'une église locale sont-ils sous la couverture de leur pasteur ? Lisez attentivement cet article pour ne pas vous laisser induire en erreur par un message hérétique.   J'aimerais vous parler d'une doctrine contraire à la vérité biblique, et qui est pourtant très largement répandue dans les milieux protestants. Selon cette doctrine, tout croyant doit obligatoirement se soumettre à une autorité spirituelle pour garantir sa protection, et son salut. Cette autorité peut être un pasteur, un ancien, une communauté chrétienne ou une quelconque organisation religieuse. Bien entendu, ce n'est pas dans des termes clairs que cette fausse doctrine de la couverture spirituelle est présentée.   La notion de couverture spirituelle est récente mais pourtant déjà incontournable dans le monde chrétien... Quelle est donc cette nouvelle doctrine si influente e

 

 


 

 


 

ARTICLES LES PLUS CONSULTES :

L'antichrist est déjà là

Être antichrist, c'est nier que Christ est venu en chair (2 Jean 7). Nier que Christ est venu en chair, c'est nier que Dieu S'est montré à nous tel qu'IL EST. Nier que Dieu S'est montré à nous tel qu'IL EST, c'est ne pas voir, voire même ne pas vouloir voir, et donc ne pas pouvoir s'approprier, ce qu'IL EST. Du fait que beaucoup ne veulent pas voir ni s'approprier ce que Christ est, l'antichrist est déjà là (lire 1 Jean 4:3). L'antichrist est donc déjà là du fait que, ce qu'est Christ, est nié par beaucoup:    Beaucoup nient que Christ est le prince de paix: beaucoup en effet approuvent l'intervention armée, quelle qu'elle soit. Ceux-là nient donc que Dieu nous a montré le chemin de la paix en Christ venu en chair: ceux-là donc sont l'antichrist. Beaucoup nient que Christ est notre guide: beaucoup en effet, plutôt que de suivre Christ, suivent des leaders religieux. Ceux-là donc nient que Dieu nous a montré que l

Les multiples façons dont votre esprit vous manipule

La dissonance cognitive Lorsque nos croyances sur le monde entrent en contradiction avec les faits, ou quand la vision que nous avons de nous-mêmes est en décalage avec nos actes, nous éprouvons une tension mentale qu’il nous faut réduire à tout prix, quitte à réinterpréter la réalité. Ce phénomène s’appelle la dissonance cognitive. Le psychologue Leon Festinger développa ce concept en 1956, après avoir étudié le cas d’une secte dirigée par une certaine Marian Keech. Cette dernière prétendait recevoir des messages d’extraterrestres, qui lui annoncèrent la fin du monde pour le 21 décembre 1954. Seuls les adeptes de la secte seraient secourus à bord de soucoupes volantes. Quand le jour de la prophétie arriva, mais qu’aucune soucoupe ne manifesta le bout de ses hublots, Marian ne se démonta pas : elle expliqua à ses adeptes que grâce à leur ferveur, l’apocalypse avait été reportée. Fait surprenant, seules deux personnes quittèrent le mouvement suite à ce flop cosmique, les autre

Humour : évolution

Comment les évolutionnistes voient l'évolution (ici : les poissons) : Cliquer sur l'image pour l'agrandir (source :  http://blogs.scientificamerican.com ) Comment les évolutionnistes voient la vision créationniste de l'évolutionnisme : Cliquer sur l'image pour l'agrandir (source :  http://planet-terre.ens-lyon.fr ) Comment les créationnistes voient l'évolutionnisme :