Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2017

Direct et sans fard - total et non négociable

Jésus ne se donnait pas la peine d'adapter son message pour le rendre attrayant aux personnes attachées au monde. Sa prédication en public et ses propos en privé étaient directs et sans fard. Rien de ce qu'il disait au sujet du prix à payer pour être son disciple n'était dilué, nivelé par le bas, allégé, tu, atténué, minimisé, édulcoré. Il ne se montrait pas le moins du monde encourageant - au contraire, il faisait tout son possible pour décourager ceux qui voulaient le suivre pour ce qu'il apportait (nourriture, miracles, etc.). Voir Jean 6 . [...] Il n'a jamais modifié sa description du prix à payer pour le suivre. Et - contrairement à ce qui se fait dans les églises de nos jours - il ne réservait pas ses paroles dures aux gens qui avaient déjà foi en lui. Il tenait les mêmes propos aux non-croyants ( Luc 14:25-33 ) et à ceux qui se disaient prêts à le suivre partout ( Luc 9:57-62 ). Il a été jusqu'à dissuader un grand nombre de personnes ( Jean 6:66-67

L'enfer sera rempli de gens religieux

D'après l'Écriture, des multitudes de gens apparemment pieux et philanthropes (y compris les soi-disant faiseurs de miracles) seront tout surpris, au jour du jugement, d'être condamnés à l'enfer. Jésus l'a clairement annoncé : "Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité." (Mt 7:21-23) Parmi ceux qui seront repoussés, il n'y aura pas que des gens pris au piège des sectes et des fausses religions, mais également des gens ayant une confession de foi orthodoxe qui ne croient pas vraiment ce qu&#

Le semeur et le grec

Dans les traductions de l'Ancien Testament (Semeur, NBS, p.ex.), vous trouverez à de nombreuses reprises en note de bas de page - dans les Psaumes p.ex. - une allusion au texte de  l'ancienne version grecque , différent de celui présenté dans le corps de la page - traduit, lui, à partir de l'hébreu massorétique. (On trouve aussi comme notes de bas de page :  hébreu obscur, la LXX a... ) Si ce texte est de plus cité dans le Nouveau Testament, cette note de bas de page précise  cité dans [réf. NT] d'après l'ancienne version grecque  - pour avertir que le texte du NT qui cite ce texte de l'AT est différent. Ainsi donc, le texte hébreu d'où est traduit ce texte de l'AT n'est pas le même que celui que possédaient les auteurs du NT lorsqu'ils ont rédigé leur évangile, leur lettre, etc. Cette  ancienne version grecque  est la Septante (LXX) - mais sa source hébraïque est identique, selon les témoignages des juifs de l'époque de la rédaction

Dieu se soucie de te rendre saint, pas de te rendre heureux

Le plan de Dieu, c’est la sanctification. Il s’agit là d’un long cheminement qui commence au moment du salut et qui se poursuit tout au long de la vie. Au travers de ce parcours, nous sommes tous appelés à ressembler de plus en plus à Christ. Il te dira parfois « Non » Il te reprendra Il permettra certaines épreuves Il sera avec toi à chaque étape Tu découvriras une paix et une joie qui ne dépendent pas des circonstances Tu désireras de plus en plus voir la volonté de Dieu s’accomplir Comme Paul et Silas au milieu de la prison, tu chanteras les louanges au Seigneur et le verras agir puissamment. Développement

 

 


 

 


 

ARTICLES LES PLUS CONSULTES :

L'antichrist est déjà là

Être antichrist, c'est nier que Christ est venu en chair (2 Jean 7). Nier que Christ est venu en chair, c'est nier que Dieu S'est montré à nous tel qu'IL EST. Nier que Dieu S'est montré à nous tel qu'IL EST, c'est ne pas voir, voire même ne pas vouloir voir, et donc ne pas pouvoir s'approprier, ce qu'IL EST. Du fait que beaucoup ne veulent pas voir ni s'approprier ce que Christ est, l'antichrist est déjà là (lire 1 Jean 4:3). L'antichrist est donc déjà là du fait que, ce qu'est Christ, est nié par beaucoup:    Beaucoup nient que Christ est le prince de paix: beaucoup en effet approuvent l'intervention armée, quelle qu'elle soit. Ceux-là nient donc que Dieu nous a montré le chemin de la paix en Christ venu en chair: ceux-là donc sont l'antichrist. Beaucoup nient que Christ est notre guide: beaucoup en effet, plutôt que de suivre Christ, suivent des leaders religieux. Ceux-là donc nient que Dieu nous a montré que l

Les multiples façons dont votre esprit vous manipule

La dissonance cognitive Lorsque nos croyances sur le monde entrent en contradiction avec les faits, ou quand la vision que nous avons de nous-mêmes est en décalage avec nos actes, nous éprouvons une tension mentale qu’il nous faut réduire à tout prix, quitte à réinterpréter la réalité. Ce phénomène s’appelle la dissonance cognitive. Le psychologue Leon Festinger développa ce concept en 1956, après avoir étudié le cas d’une secte dirigée par une certaine Marian Keech. Cette dernière prétendait recevoir des messages d’extraterrestres, qui lui annoncèrent la fin du monde pour le 21 décembre 1954. Seuls les adeptes de la secte seraient secourus à bord de soucoupes volantes. Quand le jour de la prophétie arriva, mais qu’aucune soucoupe ne manifesta le bout de ses hublots, Marian ne se démonta pas : elle expliqua à ses adeptes que grâce à leur ferveur, l’apocalypse avait été reportée. Fait surprenant, seules deux personnes quittèrent le mouvement suite à ce flop cosmique, les autre

Humour : évolution

Comment les évolutionnistes voient l'évolution (ici : les poissons) : Cliquer sur l'image pour l'agrandir (source :  http://blogs.scientificamerican.com ) Comment les évolutionnistes voient la vision créationniste de l'évolutionnisme : Cliquer sur l'image pour l'agrandir (source :  http://planet-terre.ens-lyon.fr ) Comment les créationnistes voient l'évolutionnisme :