Le jeu de la mort : qu'en reste-t-il ?


Iriez-vous jusqu'à infliger des punitions mortelles à des êtres humains ?
Il y a un certain temps déjà, plusieurs chaînes francophones diffusaient Le jeu de la mort. Cette émission rappelait que la soumission à l'autorité est souvent plus forte que la compassion envers nos semblables, plus forte que la conscience que nous avons de nos actes, et que plus de 60% des personnes qui nous entourent iraient jusqu'à infliger des punitions mortelles à des êtres humains, donc peut-être à nous-mêmes.



La grande conclusion de cette expérience : un individu seul est la personne la plus malléable.


Curieusement (vraiment ?), une fois passée la mode de parler tous azimuts de cette émission, celle-ci est tombée dans l'oubli. Nous sommes de toute évidence en présence d'un déni vis-à-vis de notre réalité profonde : oublions vite ce dont nous sommes capables, et passons à autre chose...

Nous souhaitons oublier qui nous sommes, et dans ce but nous nous créons une réalité qui n'est pas notre vraie réalité, la réalité telle que Dieu la voit. Le Point du 12 août 2010 nous le rappelle en page 64, dans l'article La France résistante, un mythe.

Les idées reçues
Dans un tout autre registre, celui de la science, nous apprenons, dans le N° d'août 2010 de Science & Vie, que nous aimons cultiver les fausses idées, les idées reçues, qui nous arrangent bien, qui correspondent à la réalité que nous nous sommes inventée, ou plus exactement, que l'esprit du vieil homme aime nourrir (en août 2011 la journal La Recherche a sorti lui aussi un dossier spécial sur les idées reçues).

Nous apprenons dans ce numéro de Science & Vie que contrairement à nos idées reçues, le big bang n'est pas une explosion, que la vie ne va pas vers plus de complexité, que la conscience de la mort n'est pas propre à l'homme, que l'altruisme est une stratégie de survie efficace, que la nature a inventé la roue avant l'homme, qu'il y a un milliard d'êtres vivants sur Mars, que le charbon sera l'énergie du XXIème siècle, que la nature pollue, que l'homme ne descend pas du singe, que les dinosaures ne sont pas morts, que l'homme des cavernes vivait à ciel ouvert, qu'on doit la vie à une catastrophe écologique, qu'il y a des centaines de planètes dans notre système solaire, que les animaux possèdent le sens des nombres, que l'homme possède moins de gènes que le riz, etc. ( 80 incroyables vérités de science)

Et Dieu dans tout ça ?
Si nous sommes tellement aveugles vis-à-vis de nous-mêmes, et, étonnamment, vis-à-vis de faits scientifiques, que dire de notre fausse vision de Qui EST Dieu ? La religion fait en effet partie de cette autorité qui nous soumet, qui nous impose sa vision de Dieu.

La Bible nous dit que Dieu est amour. Or, l'amour rend libre, ce que la religion ne fait pas.

A méditer... 
  

Articles les plus consultés

L'antichrist est déjà là

Les multiples façons dont votre esprit vous manipule

Humour : évolution