Tout est à revoir...

Le système actuel de pasteurs-à-tout-faire n'est pas biblique (*).

Conséquences :
- burn-out de pasteurs
- femmes de pasteurs frustrées
- églises à la dérive
- etc

C’est tout le système qu’il faut revoir. En fait, il faut plutôt le casser : il n’y a en effet pas de système religieux dans la Bible. Ou plus exactement ceux qui y sont cités le sont négativement. Je parle ici des systèmes humains, fruit du vieil homme, avec hiérarchie, abus de pouvoir et parfois amour de l'argent (pour ne citer que les principales dérives).


Jésus n’est pas venu apporter un nouveau système, mais la Vie. Entendez bien cela, car le reste de votre vie terrestre, et peut-être céleste, en dépend : la religion est un système que se crée l’homme pour fuir le vrai Dieu. Dieu n’aime pas la religion. La religion est le pire ennemi de Dieu. Tout système religieux est un mur d’enfermement que l’on crée car on veut vivre du système que l’on se construit, et non pas de Christ. Ainsi, les pasteurs actuels vivent d’un système qui n’est pas biblique. Dans la Bible le pasteur est un don, celui de rassembler et nourrir les brebis, et non pas un métier, et encore moins une profession rémunérée.

Si donc il y a des problèmes avec les pasteurs, allons jusqu’à la racine du mal : la fonction de pasteur telle qu’elle est vécue aujourd’hui n’est pas biblique. Il faut donc réformer l’ensemble. Lisez votre Bible, et voyez! A partir de là, de deux choses l’une : soit ceux qui se prétendent du "sola scriptura" vont jusqu’au bout et mettent la Bible en pratique, soit ils acceptent que la tradition l’emporte sur la Bible, et leur vision des choses ne vaut pas mieux que les systèmes religieux dégénérés.

Si vous êtes sincère et désirez appliquer la Bible de tout votre coeur, vous découvrirez cette vérité que je répète ici : la religion est un système que se crée l’homme pour fuir le vrai Dieu. Dieu n’aime pas la religion. La religion est le pire ennemi de Dieu.

Soyons cohérents : si on tient au "sola scriptura" qui différencie la recherche sincère de la vérité par rapport aux systèmes religieux humains, évitons de dire : "les pasteurs, c’est une institution à laquelle on ne touche pas", ouvrons nos bibles – si possible une traduction fidèle – et réapprenons à être chrétiens, à savoir "Christ vit en nous". Alors ces problèmes s’effaceront d’eux-mêmes, sans qu’il y ait besoin de les attaquer à bras-le-corps.

(*) recherchez le terme "pasteur" dans votre concordance ou votre logiciel biblique, et comptez le nombre de fois dans le NT où il désigne un homme (et non pas Le Pasteur qu'est Jésus), puis regardez en quelle position il est cité dans la liste de rôles dans l'église où il figure... vous serez étonné(e)!