Vraiment ?

On entend ou lit souvent : S’il n’y a pas eu création, tout le reste s’écroule !


Vraiment ?

Par "création", il est fait référence à "la création telle que décrite dans le Livre de la Genèse". Ceux qui prononcent ces mots laissent entendre que si on ne croit pas littéralement le texte dit de "La Création" du Livre de la Genèse, alors tout le reste de la Bible peut être - et sera - remis en cause.

"littéralement" : là est le noeud du problème... car la Bible elle-même dit qu'on ne peut modifier le sens de ses paroles sans en subir soi-même les conséquences. Or, vouloir comprendre "littéralement" les écritures, c'est en modifier le sens, car elles disent d'elles-mêmes que c'est spirituellement qu'il convient de les aborder.

Comme le disait déjà Origène il y a 1800 ans, "Quel est l'homme de sens qui croira jamais que, le premier, le second et le troisième jours, le soir et le matin purent avoir lieu sans soleil, sans lune et sans étoiles, et que le jour, qui est nommé le premier, ait pu se produire lorsque le ciel n'était pas encore ? Qui serait assez stupide pour s'imaginer que Dieu a planté, à la manière d'un agriculteur, un jardin à Eden, dans un certain pays de l'Orient, et qu'il a placé là un arbre de vie tombant sous le sens, tel que celui qui en goûterait avec les dents du corps recevrait la vie ? À quoi bon en dire davantage lorsque chacun, s'il n'est dénué de sens, peut facilement relever une multitude de choses semblables que l'Écriture raconte comme si elles étaient réellement arrivées et qui, à les prendre textuellement, n'ont guère eu de réalité."

Et encore : "Les choses qui ont été écrites sont formes et figures. Car l'apôtre dit : toutes ces choses leur arrivaient en figure, et elles ont été écrites pour notre instruction [...] (1 Corinthiens 10:11) (Origène, Homélies sur Josué).

Lire bibletude.org : Interprétation spirituelle

Lire aussi Science et Raison : une comédie des erreurs
         

Articles les plus consultés

L'antichrist est déjà là

Les multiples façons dont votre esprit vous manipule

Humour : évolution