Haïr la religion

[...] Nos vies en tant que disciples de Christ ne doivent pas tourner autour d'une religion identifiable, mais autour d'une personne reconnaissable, Jésus.

La bible nous dit que trois choses s'opposent à notre marche avec Christ : le monde, notre chair et le diable (voir Éphésiens 6:12). Je me suis demandé : "Pourquoi la religion n'est-elle pas incluse dans cette liste, étant-donné qu'elle travaille aussi contre notre relation avec Jésus ?" C'est là que j'ai réalisé que la religion se trouve en fait dans les trois !

Quand j'utilise le mot "religion", je veux dire "religiosité". C'est lorsque nous plaçons notre religion – nos croyances et pratiques théologiques – au centre de notre vie au lieu d'y placer Dieu. C'est en Jésus que nous vivons, respirons et que nous plaçons notre être entier, pas dans un système de croyances ou d'oeuvres.

Quand tu regardes les choses de cette façon, la religion devient une expression de notre chair, c'est-à-dire de notre nature pécheresse. Notre chair utilise la religion pour résister à la repentance et être sûr que nous nous sentons bien avec nous-mêmes. [...]

Soyons honnêtes, être religieux peut être plus confortable qu'être rempli de l'amour de Jésus, parce qu'être guidé par son amour peut nous faire passer pour un fou aux yeux du monde.

Ne te méprends pas quand je dis que nous devons haïr la religion. Ce que je veux dire, c'est que nous devons haïr ces choses qui mènent à la mort spirituelle plutôt qu'à la vraie vie en Christ. Haïr la religion ne veut pas dire aimer sa chair, mais aimer Jésus encore davantage.

Source