Accéder au contenu principal

OVNI - Observation Véridique Non Inventée

Quand on parle avec des spécialistes de la Méditation Biblique avec Prière d'Écoute (ou "lectio divina", que nous nommerons "lectio" dans le reste de cet article), souvent on entend de leur part cette affirmation: "dans telle dénomination, ça ne prend pas".

Curieux: comment est-ce possible ?

Les 3 piliers de la lectio sont pourtant:
- la Bible
- l'Esprit saint
- la prière
qui sont censés être très prisés des chrétiens!

Ce qui vient en premier à l'esprit, c'est l'écoute: le chrétien contemporain sait tout, n'a rien à apprendre, donc rien à écouter.

La Bible, il connaît.
L'Esprit saint, il le pratique tout le temps.
La prière, il l'accomplit tout le temps.

Se pose-t-il la question de méditer la Bible, d'interroger l'Esprit, d'écouter dans la prière ?

En fait...
...la Bible, il connaît: ou plutôt les passages qui l'arrangent...
...l'Esprit saint, il le pratique tout le temps: ou plutôt, il prend ses désirs pour ceux de l'Esprit...
...la prière, il l'accomplit tout le temps: ou plutôt il demande, demande, demande...

C'est d'autant plus étonnant que les traits qui caractérisent le chrétien contemporain sont:
- connaissances bibliques très lacunaires
- pas de fondement solide dans la foi
- relâchement de l'édification
...ce qui, s'il était épris de vérité, devrait le pousser à réagir...!

...d'autant plus que le "système" qui l'entoure est:
- un système froid générateur de "programmes"
- léger dans l'enseignement
- lacunaire dans le suivi spirituel

S'ils étaient conscients de ces lacunes, les chrétiens concernés seraient hyper-preneurs de lectio... mais l'orgueil spirituel, par définition, n'a pas d'oreille pour entendre et écouter...