Accéder au contenu principal

L'esprit d'intimidation

(Erik Johansson)

Elie, un des prophètes de Dieu les plus hardis de l'Ancien testament, confronta 450 prophètes de Baal pour une épreuve de force au Mont Carmel. Les représentants du faux dieu furent rapidement vaincus. L'audace de la foi d'Elie était donc spectaculaire… jusqu'à ce que Jézabel l'intimide avec des mots menaçants - alors le courageux prophète "courut pour sauver sa vie…. et pria pour pouvoir mourir"  (1 Rois 19:3-4). Cet acte de fuite lui coûta sa position de porte-parole de Dieu. Le manteau d'autorité passa sur Elisée.

Le diable est un tentateur, un imposteur, un accusateur et un intimidateur : ce sont les tactiques que Satan utilise pour nous empêcher d'être des chrétiens victorieux, qui nous épanouissons dans notre appel divin.

L'intimidation est la compagne de la peur

Paul a rappelé au jeune Timothée : "Dieu ne nous a pas donné un esprit de peur/fuite/timidité"  (2 Tim 1:7). La peur est un esprit, mais un esprit qui ne vient pas de Dieu. La peur est associée à la lâcheté et à la timidité. Le diable fera tout ce qu'il pourra pour nous sortir de la bataille, et l'intimidation est une de ses armes majeures. Timothée était en danger d'être intimidé par une persécution potentielle, alors que Paul était déjà emprisonné pour avoir prêché la bonne nouvelle. Paul enchaîne en disant : "N'aie donc point honte du témoignage à rendre à notre Seigneur, ni de moi, son prisonnier" (v 8).

Satan travaille souvent à travers d'autres personnes pour nous intimider

Quand Néhémie reconstruisit les murs de Jérusalem, le diable utilisa Sanballat et Tobija pour se gausser des juifs et les intimider. Tobija dit d'une voix rageuse : "Qu'ils bâtissent seulement! Si un renard s'élance, il renversera leur muraille de pierres!" (Néhémie 4:3). Mais Néhémie ne pouvait être intimidé. Il encouragea les gens à construire et à se battre. Ils travaillèrent avec une arme [spirituelle] dans la main, et le mur fut terminé parce que "la joie de l'Eternel était leur force" (Néhémie 8:10).

Quand Pierre et Jean guérirent un boiteux par le puissance du Christ ressuscité, ils furent confrontés par le Sanhédrin, le conseil suprême des Juifs. Quand cette hiérarchie religieuse constata l'audace de Pierre et Jean, elle comprit qu'ils avaient été avec Jésus! (Actes 4:13). Bien qu'il leur fut interdit de "parler à quelque homme en ce Nom" (Jésus!), les disciples répliquèrent : "Nous ne pouvons pas ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu" (Actes 4:20).

Ces disciples étaient si confiants dans leur appel et dans les instructions de Christ qu'ils ne pouvaient être intimidés! Oh Seigneur, que cela soit vrai pour nous aussi!

En Ap 21:8, il nous est parlé de ceux qui auront leur part dans le lac de feu. Les premiers mentionnés sont les peureux, les lâches, et les intimidés, avec ceux qui n'auront pas cru, les abominables, les meurtriers, les débauchés, les sorciers, les idolâtres et tous les menteurs.

À l'opposé de ces perdants viennent les vainqueurs : "Celui qui vaincra héritera de toutes ces choses, et je serai son Dieu et il sera mon fils" (v 7)

L'opposé de l'esprit de peur est l'esprit de victoire

À chacune des sept Églises pour qui le message de l'Apocalypse était écrit, des promesses spéciales sont données à ceux qui vaincront. Le mot "vainqueur" est un terme militaire, qui s'applique ici à la victoire à travers le combat spirituel. Cela implique la victoire, la suprématie et le succès.

Combattant chrétien, ne laisse pas la famille, les amis ou les proches t'intimider à propos du fait de te dresser pour la délivrance et le combat spirituel. La bataille est pour notre nation, nos églises, nos familles et nos propres vies. Certains prétendent que ce combat est trop dangereux et qu'il y aura des contrecoups. Jésus a dit : "Bien-aimés, je vous donne l'autorité de marcher sur les serpents et sur les scorpions, et sur tout le pouvoir de l'ennemi et rien ne pourra vous nuire" (Luc 10:19).

Soit nous vaincrons, soit nous serons vaincus : "Nous sommes esclaves de ce qui a triomphé de nous" (2 Pierre 2:19).

Soyons audacieux, parce que le Seigneur notre Dieu est avec nous.

(D'après Frank Hammond)