L'intolérable christianisme

Si l'on admettait que ce que le Nouveau Testament entend par christianisme et être chrétien était conforme aux idées humaines, propre à plaire à l'homme, à le flatter comme s'il s'agissait de sa propre invention, d'une doctrine sortie de son coeur : il n'y aurait pas de problème.

Mais il y a un "mais"

Une difficulté : ce que le Nouveau Testament entend par être chrétien est justement ce qu'il y a de plus contraire à l'homme. C'est pour cet homme un scandale.

Ou bien ce contre quoi il doit se révolter, ou bien ce dont il doit chercher à se débarrasser par ruse et à tout prix, par exemple grâce à cette escroquerie qui consiste à appeler christianisme exactement le contraire... puis à rendre grâces à Dieu de la faveur immense d'être chrétien !

Suite


Les plus consultés (30 derniers jours)

En quoi la vérité rend-elle libre ?

Pris dans la toile d'araignée

L'esprit d'envoûtement

La vérité te rendra libre