3 exemples de déni

On trouve plusieurs sujets pour lesquels beaucoup de chrétiens sont dans le déni.

En voici 3 exemples:

1. Le (faux) débat création/évolution: les arguments des créationnistes sont souvent dépassés - ils citent des arguments que la science avancerait soi-disant aujourd'hui, mais qu'en fait elle a abandonnés, parfois depuis des décennies (l'honnêteté de la science est qu'elle se remet en question en permanence: c'est comme cela qu'elle avance). Le défaut de la science cependant, concernant le sujet qui nous concerne, est qu'elle met en avant le hasard comme moteur de l'évolution, alors que les probabilités que cela soit le cas est nulle (il y a bien évolution, en effet, mais pilotée par Dieu). La science, dans ce cas, s'érige en religion: les scientifiques "croient" au hasard... Il y a donc d'un côté déni de la part de certains chrétiens, et d'autre part déni de la part de certains scientifiques.

2. Le déni consistant à croire que les citations de l'AT dans le NT ne proviennent pas de l'ancienne version grecque de l'AT. Si vous prenez par exemple la lettre aux Hébreux (où l'auteur s'adresse à des Juifs) dans la NFC (Nouvelle Français Courant), rien que la première page a 3 fois en notes de bas de page: "cité d'après l'ancienne version grecque"... et ainsi de suite tout au long de cette lettre aux Hébreux, ainsi que dans les autres livres du NT (y compris des citations de l'AT par Jésus).

3. Le soutien des évangéliques au IIIème Reich: certains disent: "il ne faut pas croire tout ce qu'on entend (ou lit)", mais c'est oublier que c'est le site officiel d'une fédération évangélique (FREE) qui a publié cet article.

Les plus consultés (30 derniers jours)

Questions délicates

De quoi perdre la foi ?

Fausse et authentique foi