Pièges à connaître sur internet


(Texte revu et corrigé)

Vous désirez répondre à des articles sur des blogs "chrétiens", intervenir dans des forums ou sur les réseaux sociaux "chrétiens" ?
  1. la plupart des intervenants ne connaissant pas leur Bible - ils vous bombardent de versets sortis de leur contexte, ou mal traduits, ou mal compris
    > à votre tour, faites attention, lorsque vous citez un verset, de ne pas tomber dans les mêmes pièges
  2. beaucoup vous répondent sans lire l'entier de votre message, ou sans lire tout le fil de discussion, ce qui fait que vous vous fatiguez à répéter des arguments déjà donnés plusieurs fois
    > dans ce cas, demandez à la personne de relire vos interventions précédentes
  3. d'autres déforment vos propos, supposent que vous avez dit ceci ou cela, insinuent des arrières-pensées que vous n'avez pas, extrapolent votre pensée, etc.
    > il vous faut alors reformuler patiemment votre idée première, voire la répéter mot pour mot
  4. certains n'interviennent que pour provoquer, diront tout et son contraire selon la discussion, diront blanc quelque part, et noir sur un autre blog ou un autre article du même blog
    > soit vous mettez cela en évidence en mettant en lien l'autre intervention, soit vous ignorez cette intervention
  5. on trouve aussi des hystériques, complètement obnubilés par un dogme, une théorie, un enseignement - jusqu'à dire parfois "c'est comme cela et pas autrement", "la discussion s'arrête là" - qui font souvent penser à des personnes ayant subi un lavage de cerveau
    > essayez de convaincre de telles personnes par des versets bibliques - mais si cela empire, remettez simplement cette personne au Seigneur
  6. une catégorie d'intervenants sont complètement ignorants du sujet, sortent des arguments complètement faux, ou usés, déjà réfutés 1000 fois
    > exposez les arguments corrects, mais n'insistez pas si l'interlocuteur persiste 
  7. les pires sont ceux qui sont dominés par un esprit religieux :
    - ils vous lancent des pierres (idées dures provenant de coeurs sclérosés)
    - se moquent (la moquerie est une fuite résultant de la peur de la vérité)
    - s'attaquent directement à vous, vous agressent (car à bout d'arguments)
    - vous insultent (l'insulte est le dernier refuge une fois que tous les arguments ont été balayés)
    - ou tout simplement ne vous répondent pas (fuite en avant)
    > tendez l'autre joue, ou ne dites rien

  Un conseil   N'intervenez sur internet que si vous vous y sentez impérativement poussés par l'Esprit!


Le texte ci-dessus, au vu des expériences vécues, mérite quelques ajouts :

  1. une tactique que l'on rencontre de plus en plus, y compris dans les blogs et forums dits "chrétiens", consiste à traiter un intervenant, ou ses dires et écrits, du contraire de ce qu'il est - c'est ainsi que ce site a été qualifié ailleurs de "religieux" et "pharisien", alors que combattre ces dérives est un de ses objectifs principaux
    # peut-être avons nous affaire dans cet exemple à une projection (pt 2 ci-dessous)
  2. la projection : la réaction d'un intervenant à votre encontre reflète en réalité ce qu'il pense de lui-même, dans son inconscient : il projette sur l'autre ses propres défauts, qu'il refuse de voir (déni)
    # à moins qu'il s'agisse de paranoïa (pt 3 ci-dessous)
  3. la paranoïa : l'intervenant se sent visé par le récit que vous faites d'une situation, d'un comportement, alors que vous étiez à des années-lumière de penser que cela le concernait
    # ce pt 3 nous conduit, par extension, à la théorie du complot (pt 4 ci-dessous)
  4. la théorie du complot : nous n'entendons pas par là les théories habituelles (11 septembre, illuminati, etc.), mais la capacité qu'ont certains de toujours ramener le sujet sur leur fantasme obsessionnel (antichrist ici ou là, apostasie des uns et des autres, etc.)
    # ce qui nous conduit au pt 5 ci-dessous
  5. idée fixe, attachement à de fausses prophéties, ou à de fausses interprétations de vraies prophéties : quelque soit le sujet abordé, les personnes enclines à ces obsessions s'arrangent pour introduire leur sujet favori dans la discussion, et jugent tout à cette aune,
    # jusqu'à la mauvaise foi (pt suivant)
  6. la mauvaise foi : prise la main dans le sac de ses contradictions, pseudo-vérités et autres comportements du vieil homme, la personne concernée persiste dans son erreur, quitte à la justifier en s'enfonçant encore plus dans ses contradictions, pseudo-vérités,
    # et autres comportements du vieil homme
  7. comportement du vieil homme : c'est finalement ce que l'on rencontre le plus sur les blogs et forums chrétiens. Une de ses tactiques consiste à noyer le sujet dans des textes interminables, qui au final ne répondent pas au sujet, à la question. Il est frappant de constater que plus le sujet, la question posée, sont simples et demandent une réponse simple, plus cette dernière est compliquée, emberlificotée dans des méandres au bout desquels nous restons sur notre faim d'un dialogue intelligent centré sur le sujet en cours.