Accéder au contenu principal

Jésus n'est pas mort sur la croix pour fournir un flux constant de Bentley, de diamants et de botox


Des jets privés aux splendides villas au bord de la mer Egée, le neveu de Benny Hinn a connu le luxe démesuré de l'évangile de la prospérité. Aujourd'hui il se bat pour que la vérité éclate.

Il exprime les 5 raisons pour lesquelles il déteste cet "évangile".

  1. L'évangile de la prospérité n'est pas une bonne nouvelle
  2. L'évangile de la prospérité est un blasphème
  3. L'évangile de la prospérité insulte Jésus
  4. L'évangile de la prospérité exploite les pauvres
  5. L'évangile de la prospérité est devenu le courant dominant

Développement



Ce sont des fontaines sans eau, des nuages que chasse la tempête - l'obscurité des ténèbres leur est réservée. Avec des discours creux, d'une monstrueuse insolence, ils séduisent, par les désirs de débauche de la chair, ceux qui viennent à peine d'échapper aux gens qui vivent dans l'égarement - ils leur promettent la liberté, alors qu'ils sont eux-mêmes esclaves de la pourriture - car chacun est l'esclave de ce qui le domine. En effet, si après avoir échappé aux souillures du monde par la connaissance de Jésus-Christ, notre Seigneur et Sauveur, ils se laissent de nouveau prendre et dominer par elles, leur condition dernière est pire que la première. Car il aurait mieux valu pour eux ne pas avoir connu la voie de la justice que de l'avoir connue et de se détourner du saint commandement qui leur avait été transmis. Il leur est arrivé ce que dit le proverbe véridique : Le chien est retourné à son vomissement, et la truie à peine lavée va se vautrer dans le bourbier.
2 Pierre 2:17-22 NBS