Accéder au contenu principal

Il est déplorable que Jonathan Edwards ait soutenu l'esclavage

Imaginez ma surprise lorsque j'appris que Jonathan Edwards possédait un ou deux esclaves! Cela me fit le même effet que le jour où j'ai expérimenté pour la première fois la conduite sur les autoroutes verglacées du Sud Dakota: il était facile de sur ou de sous-réagir - et de finir dans l'un ou l'autre fossé.

Voici quelques réflexions qui nous éviteront une chute dans le fossé, alors que nous passerons sur une portion verglacée de l'autoroute de l'Histoire, découvrant certains épisodes sombres de la vie de nos héros théologiques.