Accéder au contenu principal

Le scandale de la réflexion évangélique

Il y a un "scandale de la réflexion évangélique". Le vrai problème ne réside pas dans le fait que les évangéliques ne parviennent pas à intégrer le monde des idées, mais que nous n'avons pas le droit de faire usage de cette réflexion! Le scandale de la réflexion évangélique, c'est qu'il n'existe pas vraiment de réflexion évangélique! Le scandale de la réflexion évangélique, c'est que diplômes, livres, articles et autres signes prestigieux sont valorisés, si tant est que vous parveniez à des conclusions prédéterminées. Le vrai scandale de la réflexion évangélique, c'est que la doctrine dicte les conclusions académiques. La recherche biblique fournit nombre d'exemples de ce scandale:

  • Je vous en prie, faites des recherches sur l'évolution et le contexte historique de la Genèse, mais vous avez intérêt à me donner un Adam historique à la fin!
  • Multipliez les expertises sur le Pentateuque, mais débrouillez-vous pour qu'en fin de compte, Moise en soit l'auteur.
  • Prenez part au fleuron de la recherche en archéologie, mais nous voulons qu'à la fin, et quoi qu'en disent les autres, vous confirmiez l'historicité de l'Exode et de la conquête de Canaan tel qu'en parle la Bible.
  • Faites ce que vous voulez, mais lorsque la poussière sera retombée, expliquez-nous en quoi vos conclusions sont cohérentes avec l'inerrance.

Vu sous l'angle intellectuel, l'évangélisme est un mouvement défensif.

D'après cet article (plus complet)