Accéder au contenu principal

Les faux enseignements

(Erik Johansson)

Je ne supporte pas les faux enseignements, quelle que soit la beauté de leur emballage - voudriez-vous que je mange un mets empoisonné, simplement parce qu'il m'est présenté dans la plus fine vaisselle ?

Je suis indigné quand j'entends un homme présenter au peuple un autre Évangile avec des paroles séductrices. Il n'hésite pas à faire un véritable commerce d'âmes. Je m'étonne que l'on puisse employer de douces paroles à l'égard d'un tel homme. On peut m'accuser de bigoterie - appelez cela comme vous le voulez - mais c'est la même bigoterie que celle de Jean, le disciple de l'amour, qui écrivait :

Prenez garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense. Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans l'enseignement de Christ n'a point Dieu - celui qui demeure dans cet enseignement a le Père et le Fils. Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cet enseignement, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas : Salut! car celui qui lui dit : Salut! participe à ses mauvaises oeuvres (2 Jean 8-11).

Puisse Dieu faire que nous agissions tous ainsi! Sinon, nous privons notre vie spirituelle de toute colonne vertébrale, et nous remplaçons une honnête fermeté par un fatras de flatteries mutuelles et de timide bouille verbale.

Celui qui ne hait pas le mensonge n'a aucun amour pour la vérité - et celui qui met la parole des hommes sur le même plan que la Parole de Dieu n'est pas régénéré dans son coeur.

Si certains de vous étaient comme vos pères, vous n'auriez pas toléré que l'Évangile soit aujourd'hui enfoui sous des tonnes d'ordures par les hommes que vous avez vous-mêmes choisis...

L'apôtre était bien inspiré par Dieu quand il a dit : Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit maudit! (Galates 1:8)

Selon l'esprit de relâchement qui règne aujourd'hui, on lui aurait probablement dit : Parlons-lui gentiment en privé, mais sans faire de vagues! Sûrement que ce cher frère a ses propres manières originales de penser. Nous ne devons pas remettre en question sa liberté - il croit certainement la même chose que nous. Il n'y a qu'une petite différence dans les termes!

Ce n'est que de la trahison envers Christ, de la perfidie à l'égard de la vérité, et de la cruauté envers les âmes. Si nous aimons notre Seigneur, nous garderons Ses paroles, et nous tiendrons ferme dans la foi!

Séparerons-nous des faux enseignants - cela n'est pas contraire à l'amour. Car la meilleure preuve d'amour pour ceux qui sont dans l'erreur ne consiste pas à fraterniser avec eux dans leur erreur, mais à rester fidèles à Jésus-Christ en toutes choses.

Charles Spurgeon