Les dérives "chrétiennes"


Après les dérives catholiques dont les journaux ont abondamment parlé, ainsi que les dérives d'autres dénominations citées dans ce blog, dont entre autres l'aveuglement sur Hitler, ou encore ailleurs les fake-news et antivax, voici qu'on apprend que 40% des femmes battues au Brésil appartiennent à des familles évangéliques.

Tout ceci nous montre que la "religion" n'a rien à voir avec la vraie foi, que les systèmes religieux sont humains et hors de la vérité qui rend libre, quelle que soit leur dénomination.

Nous avons en effet affaire à des systèmes qui se protègent lorsque des dérives sont avérées, plutôt que de crever tout de suite l'abcès: ce n'est pas Dieu qui a la priorité, mais le système.

Or, si vous connaissez bien votre Bible, vous savez que tout système religieux humain est dirigé par l'esprit anti-christ.

Ces églises n'ont rien à voir avec la véritable Église, composée de ceux qui sont sauvés, que ces systèmes religieux révulsent.

Sortez de votre système religieux, si celui-ci ne vit que pour lui-même (est son propre dieu), et attachez-vous de tout votre coeur à Celui qui seul vous apporte le vrai Royaume!



Pour bien comprendre l'évangélisme:

Qu’est-ce qui rend les évangéliques différents ?

5 types de spiritualités évangéliques


Compléments:

5 doctrines qui ne sont pas essentielles pour la foi chrétienne

Succès d’un podcast qui donne la parole à des ex-évangéliques

Psychologie du chrétien psychique





Peut-on s'en sortir et croire encore ?

Oui, absolument. Mais il nous faut reconstruire notre perception de la foi, et analyser les fausses doctrines qui nous ont été inculquées et qui ont marqué, insidieusement parfois, tout notre être. Il nous faut être ouvert à une autre interprétation de ce que l'on a cru et pensé pendant de nombreuses années, il nous faut comprendre que ce sont les hommes qui ont tordu le vrai sens des choses, et que Dieu n'y est pour rien dans cet imbroglio de paraphrases et d'explications erronées du sens originel de Son plan d'amour pour l'être humain.

source




10 critères pour reconnaître une organisation saine ou assemblée saine:

  1. Elle se définit par des personnes volontaires dont les membres travaillent ensemble pour atteindre leurs idéaux communs - ils partagent leurs ressources et poursuivent des buts clairement établis
  2. Chaque personne est libre de critiquer ou d'avoir ses propres opinions, quand bien même elles seraient différentes de celles des dirigeants du groupe - les divergences d'opinions sont les bienvenues et sont aussi respectées
  3. Il n'y a pas de pression psychologique en vue de se conformer, et aucune atmosphère d'uniformité forcée
  4. Les membres se perçoivent comme appartenant à la société au sens large - elles sont impliquées dans un organisme particulier pour des raisons pratiques et limitées
  5. Les membres ne passent qu'une partie de leur temps libre dans des activités de groupe, et bénéficient par ailleurs d'une vie familiale, sociale et professionnelle indépendamment du groupe
  6. Les groupes sains sont démocratiques dans la théorie comme dans leurs pratiques
  7. Les membres sont libres de venir ou de partir comme bon leur semble - ils participent selon leurs envies, sans ressentir de culpabilité ou de honte lorsqu'ils n'assistent pas aux réunions ou qu'ils refusent certaines tâches
  8. Les membres mettent la priorité sur leurs besoins personnels et sont capables de différencier leurs besoins de ceux du groupe
  9. Ils décident eux-mêmes de la nature de leur relation avec le groupe, et sont capables de réévaluer leur niveau d'engagement au sein de celui-ci
  10. Ils sont libres de quitter l'organisation sans pour autant créer une crise personnelle majeure ou un conflit avec cette dernière

source



Prière


Les plus consultés (30 derniers jours)

La Bible est-elle inspirée par l'Esprit saint ?

Choisir la vérité

Ukraine: une guerre religieuse ?